Petite saga de la FFMN

Pour se présenter, discuter de modélisme naval ou d'autres choses, c'est ici. Attention nous sommes au Yacht Club. La camaraderie n''exclue pas une certaine tenue : les hurlements et les "engueulades" seront mal jugés, mais on peut prendre un verre au bar.
Avatar de l’utilisateur
serge
Messages : 117
Inscription : 21 juin 2011, 18:59
Localisation : neuf trois

Re: Petite saga de la FFMN

Message par serge » 12 janv. 2018, 05:04

Hello !
La FFMN meurt d’insignifiance.
Elle a perdu depuis un certain temps les bases qui justifiaient son existence et ses combats. Je contemple avec une certaine inquiétude sa désertion. Elle compte de moins en moins d’adhérents dans certaines régions où elle n’est que le vestige d’un passé florissant. Que peut encore signifier la Fédération de France de Modélisme naval pour certains ? La FFMN ne peut pas éternellement tenir ses effectifs au nom d’un passé révolu dont il ne reste que de supposées valeurs que les responsables ont oubliées une fois aux commandes. L’adhésion à la Fédération, qui devrait être naturelle, n’a plus lieu d’être pour les modélistes. Dans certaines réunions, le mot même semble d’une autre époque et provoque le rejet. Privée de sa légitimité, la Fédération se révèle aujourd’hui incapable de concevoir des objectifs porteurs de progrès.
Elle est animée par un groupe de personnes qui ne s’intéressent qu’à leur propre discipline. Ils proposent aux jeunes des modèles prêts à naviguer, plus proches de jouets que de modèles développant le sens de la construction. Or ce sens de la construction est, à l’origine, la première motivation de la création de la FFMN. Ce choix confirme l’unique but recherché par l’équipe aux commandes : la compétition. Oubliée l’ouverture aux diverses spécialités auxquelles fait appel la réalisation d’un modèle, oubliés les échanges entre modélistes. Ce choix ne développe que l’individualité.
Un rappel : dans l’acronyme FFMN, il y a deux lettres pour les mots « modélisme naval ». Ce qui veut dire : conception et réalisation de modèles réduits de bateaux ayant existé, existants ou pouvant exister.
Je regrette profondément cette dérive. Quand je me suis investi dans la marche de la FFMN, j’en attendais une autre.
J’ai démissionné de tous mes mandats pour ne pas porter préjudice à la FFMN car lors de la réunion du Comité Directeur qui a suivi l’AG on m’a accusé d’être nuisible à la FFMN.
Je pense toujours que la FFMN peut-être utile à notre passion mais pas avec les options décidées par les personnes actuellement aux commandes.

Avatar de l’utilisateur
JiPeheL
Modérateur
Messages : 1565
Inscription : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL » 12 janv. 2018, 08:56

Bonjour.

Je plussoie. :mrgreen:
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Avatar de l’utilisateur
JiPeheL
Modérateur
Messages : 1565
Inscription : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL » 28 janv. 2018, 17:17

Bonjour.

Encore une preuve de l'incompétence du bureau de la FFMN :
Dans le compte rendu de l'AG tenue le 13 janvier, ils se glorifient de l'achat de 40 bateaux que je qualifie personnellement de jouets et non de maquettes et, à ce titre, sans intérêt pédagogique. Ils les payent 69 euros pièce pour 40 unités soit une dépense de 2760 €
.
extrait_AG2_0118-01-13.jpg
extrait_AG2_0118-01-13.jpg (41.66 Kio) Consulté 460 fois
.
En cherchant un peu sur le Net, on peut trouver ça (pub gratuite) :
.
bateau_tempo.jpg
bateau_tempo.jpg (61.19 Kio) Consulté 460 fois
.
Soit un total de 1207,60 € Comme ça vient directement de Chine,il faut ajouter la TVA (20%) soit 1449,12€

La différence : 2760 - 1449,12 = 1310€,88 € perdue pour la FFMN. Déjà qu'ils ne sont pas capables de gérer correctement la fédération puisqu'ils ont envisagé de faire appel à la fédération de tutelle FFM pour des tâches administratives, on découvre maintenant qu'ils ne savent pas non plus acheter (en plus de l'intérêt pédagogique très contestable du point de vue maquette de ce genre de bateau).

Donc, les clubs : ne vous adressez pas au CD si vous voulez vous équiper de ce genre de bateau, allez acheter où c'est le moins cher. Google est votre ami.
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Avatar de l’utilisateur
JiPeheL
Modérateur
Messages : 1565
Inscription : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL » 29 janv. 2018, 10:46

Bonjour.

Juste une précision au sujet de mon précédent message : on trouve ce bateau jusqu'à 83 € (sur eBay). Mais quand on utilise Internet, on peut faire appel à un moteur de recherche (Google, Qwant, Bing etc) pour trouver ce qu'on cherche au meilleur prix. Attention toutefois à acheter sur des sites de confiance et être prudent avec les sites d'annonces de particuliers. Utiliser un tiers de confiance pour payer (PayPal par exemple ou PriceMinister comme ci-dessus ).

Mais en cherchant encore mieux, on peut trouver ce bateau à partir de 25,73 € (+TVA éventuelle). Me demander le lien par MP). Faire aussi très attention car il existe deux versions de ce bateau, de tailles différentes le UDI001, le plus répandu, et le UDI002.

Le UDI001 mesure environ 32 cm tandis que le UDI002 en mesure environ 43 cm. Le prix le plus bas pour un 002 se situe aux alentours de 45 € ou 54 s'il y a la TVA (c'est quand même nettement moins que 69).

Il serait bien que des membres de la FFMN indiquent de quel modèle il s'agit.
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

rcfan77
Messages : 26
Inscription : 13 févr. 2017, 11:33

Re: Petite saga de la FFMN

Message par rcfan77 » 29 janv. 2018, 21:14

bonjour a tous,

que l'achat de ces jouets soient utiles ou non, je ne sais pas.

Que le prix d'achat unitaire de ces modeles soit un peu elevé, il faudrait etre aveugle pour ne pas le voir..

ont-ils commandé auprès d'un importateur ou d'un magasin en France? aucune idée

mais se pose la question :
Faut-il
critiquer la FFMN pour avoir acheter trop cher ces modeles en passant par un magasin en France, et ainsi le faire vivre .
ou
critiquer la FFMN pour avoir acheter les modeles chez "le roi du hobby" ou "a..ex...ss" et ainsi laisser mourir le revendeur.

cordialement

Avatar de l’utilisateur
JiPeheL
Modérateur
Messages : 1565
Inscription : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL » 29 janv. 2018, 23:14

Bonsoir.

Ma réponse : ni l'un ni l'autre. il ne fallait pas du tout que la FFMN achète ces jouets. Je l'ai dit à la réunion du CD le 30 septembre dernier où j'étais invité en tant que DS mais je n'avais pas de droit de vote. J'ai eu la très forte impression que la décision était déjà prise et que les DS n'étaient invités que pour faire tapisserie. C'est pourquoi je suis parti à la fin de la matinée sous prétexte que le lendemain était la "journée sans voiture" à Paris. FFMN = Fédération de France de Modélisme Naval. Le modélisme naval, ce n'est pas de tourner en rond avec des jouets plus ou moins chers mais de construire des modèles, c'est à dire des reproductions de bateaux ayant existé, existant ou pouvant exister, de préférence à partir d'un plan, mais aussi à partir d'un kit, pour donner le goût de la recherche, de la compréhension de dessins, de la représentation spatiale, de l'électricité, de la mécanique, de la décoration. Accessoirement du travail du bois. Ensuite la navigation : respecter un parcours, faire preuve d'adresse et de maitrise du pilotage et des manœuvres. Avec un voilier, estimer le vent, observer les risées, choisir le bon cap, respecter les règles de priorité et j'en passe. Le CD actuel est à 180° de ce concept et tu vas vite le comprendre.

Si les importateurs et détaillants sont morts, c'est qu'il n'apportaient pas de plus-value. Quand on se contente d'acheter en Chine et de revendre trois ou quatre fois plus cher sans apporter le moindre conseil et le moindre service après vente, et qu'en plus on n'a pas de stock, on se suicide commercialement. Quitte à ne pas avoir de conseil ou de SAV, autant dépenser le moins possible. Avec l'abaissement relatif des coûts de livraison, il y a des commerçants qui tirent leur épingle du jeu avec la vente par correspondance. Cap-Maquette par exemple, qui offre un réel service. Ce n'était pas le cas d'un célèbre magasin près de la gare de Lyon dont les vendeurs ne connaissaient que les voitures, rien aux bateaux et pas grand chose aux avions. La dernière fois que j'y suis allé pour acheter des hélices Graupner, il n'avaient plus en stock des hélices aussi courantes que des tripales de 40 et 45 mm de diamètre. Je les ai commandées en Allemagne et ça m'a coûté finalement un peu moins cher que chez eux malgré le port. C'est la loi Darwinienne de l'évolution : quand un organisme n'est plus utile, il s'atrophie et disparait. Les muscles des oreilles humaines en sont l'exemple.

Ce qui n'arrange rien, c'est que les loisirs changent et que quand un ado met 500 € ou plus dans un smartphone périmé deux ans après et l'abonnement qui va avec, il n'a plus d'argent pour mettre dans autre chose ni de temps vu que la plupart sont scotchés à leur écran à longueur de journée à échanger des banalités (ou des méchancetés) sur les réseaux sociaux. Si tu en as l'occasion, regarde dans la cour d'un collège ou d'un lycée à l'heure de la récré ou à la sortie des cours : édifiant... Pas un qui ne soit en train de passer des SMS ou de téléphoner.
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

polo751
Messages : 9
Inscription : 10 janv. 2012, 23:50

Re: Petite saga de la FFMN

Message par polo751 » 30 janv. 2018, 09:12

Salut
C'est la loi Darwinienne de l'évolution : quand un organisme n'est plus utile, il s'atrophie et disparait.
D'aprêt ce qui s'écrit ici, on dirait que c'est aussi ce qui menace la FFMN...

Avatar de l’utilisateur
serge
Messages : 117
Inscription : 21 juin 2011, 18:59
Localisation : neuf trois

Re: Petite saga de la FFMN

Message par serge » 30 janv. 2018, 10:10

Bonjour,
J'ai dit précédemment ce que je pensais de cette initiative.
Le choix fait est plus du ressort du monde de la garderie que d'une fédération qui se doit de développer l'éveil et la créativité des individus.
Quitte à acheter en France ou en Europe, à ce prix-là, je ne pense pas que la FFMN ait fait un appel d'offres. En plus ce type de bateaux ne demande aucun conseil pour leur fonctionnement.
J'avais proposé plusieurs plans de bateaux à bouchains vifs donc très faciles à réaliser, cela est resté sans suite...
Je connais un président de club, non fédéré, qui a préparé 16 kits du Labous Mor(plan d'un aurique développé par Jean-Pierre Cusset et moi-même,passé dans MRB). Et en plus il a incité une maîtresse d'école à faire réaliser des voiliers Tybato (plan passé dans MRB) à des enfants de 8 et 9 ans. Ils en sont venus à bout avec du matériel de récupération.
Voilà des initiatives que j'aurai aimé voir se réaliser au sein de la FFMN.

Avatar de l’utilisateur
Denis26
Messages : 39
Inscription : 05 avr. 2017, 18:22
Localisation : Lapalud 84840
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par Denis26 » 30 janv. 2018, 19:01

bonsoir

joli bateau que ce Labour Mor, et que de vérités dites sur le post correspondant au lien que nous propose notre ami gogole

adapter sa voilure au temps, savoir avoir la main légère avec le lest, faire ses voiles, naviguer de façon réaliste........autant de petits détails qui donnent du plaisir à pratiquer le modélisme naval et d'en partager les moments avec les passants, ces maquettes sont aussi de formidables outils de communication .

coté FFMN, c'est le désert total pour nous, en voile 3 juges pour toute la France, aucune rencontre "officielle" ou se mesurer amicalement, ni même échanger, aucune formation en cours, je l'avais sollicitée il y a deux ans, j'attends toujours une réponse officielle, à croire que nous n'intéressons personne, notre discipline encore moins, pourtant nous pratiquons le modélisme naval.....................

il y a un an je suis arrivé au CD plein de bonne volonté pour travailler sur ces points qui me semblaient essentiels, avant de m'en retourner sans délai autre que la durée d'un transport retour vers mon exil Drômois cultiver mes désillusions, et me construire mes bateaux comme animer notre plan d'eau

un an après rien n'a vraiment évolué, c'est la belle au bois dormant notre fédération, juste sortie de temps en temps de son sommeil profond par le vrombissement d'un petit bateau survitaminé vite à court d'énergie, qui fait trois petits tours et puis s'en va

il n'a nécessité aucun effort quand à sa conception pour le prince charmant qui l'utilise, sauf au bureau d'étude quelque part en Chine, qui l'a conçu pour satisfaire notre besoin d'immédiateté dans la pratique d'un loisir éphémère, et manquera vite d'intérêt passé les premiers émois, est ce là notre avenir................

comme toute vérité n'est pas bonne a dire, je m'arrêterai là, je suis fatigué de me battre pour faire vivre mon loisir au sein d'une région ou l'on en est encore aux querelles de cour d'école, du chantage du tu ne viens pas chez nous on ne va pas chez toi, la dernière en date, nous ne nous intégrons pas à l'esprit FFMN de l'IR, mais pour se faire, encore faudrait t il qu'il y en ai un, avec une ambition affichée, des projets et une écoute des autres, or, dans ce panier de crabes je n'ai entendu que le crissement des carapaces ou celles des pinces en action, pas encourageant.

coté positif, bien que nous soyons "boycottés" nous avons doublé notre effectif, pratiquons de façon régulière la voile en régates amicales, pas d'autre choix pas de juge qui veuille se déplacer, et point rassurant l'esprit "maquette" émerge tout doucement de cet hiver froid et humide, avec plusieurs voiliers ou bateaux moteur qui piaffent d'impatience sur leur ber dans l'attente de jours plus cléments, parmi les nouveaux venus le temps est à la remise en état ou la construction, la flamme brille toujours, à nous de l'entretenir.

Avatar de l’utilisateur
serge
Messages : 117
Inscription : 21 juin 2011, 18:59
Localisation : neuf trois

Re: Petite saga de la FFMN

Message par serge » 31 janv. 2018, 10:41

Hello !
Je vais développer ce que j'ai écrit précédemment.
Quand on donne à des jeunes un bateau de vitesse à piloter pour la première fois, ses premières satisfactions vont l'orienter vers ce type de bateaux.
Jean-Pierre et moi, nous avions proposé des coques moulées accompagnées de plans de bateaux de service (pompiers, pilote, affaires maritimes, etc.) La coque étant réalisée le plus délicat était faite. Il ne restait que le plus attractif et le plus facile à faire pour un débutant. Ainsi on oriente le gamin vers un autre type de bateaux.
C'est vrai que cette proposition émanant de la région parisienne, donc était contestable.
Les clubs, jusqu'à maintenant, ont tous ce type de canots de service pour l'écolage. Seuls certains clubs de la FFMN auront des bateaux de vitesse pour l'écolage et les débutants... Est-ce une orientation très ciblée vers un type de compétition qui donnera l'ouverture vers plusieurs choix ?

Répondre