Petite saga de la FFMN

Pour se présenter, discuter de modélisme naval ou d'autres choses, c'est ici. Attention nous sommes au Yacht Club. La camaraderie n''exclue pas une certaine tenue : les hurlements et les "engueulades" seront mal jugés, mais on peut prendre un verre au bar.
larame
Messages : 6
Inscription : 31 juil. 2017, 09:59

Re: Petite saga de la FFMN

Message par larame » 02 févr. 2018, 13:13

Bonjour,
a lire ce qu'il a décrit avec les collègues du club on se demande si les responsables de la ffmn savent bien comptés ??? achetés des bidules qui coutent le double là il faut etre totalement a coté des ces pompes.....

quand on regarde cela ,on se dit que les grands responsables veulent passés pour des gens supérieur ?? par rapport a ceux qui ne sont pas de leur machin.

on peut leur dire de continuer et un jour prochain il n'y aura plus de machin et tout le monde va se retrouver a la rue. pour nous cela fait penser a une entreprise ou il y a celui qui la créé ( là elle monte ),ensuite il y a celui qui la fait fructifié donc elle prospére ou rapporte des sous et ensuite........celui qui lui fait cassé la figure ou qui la tue là c'est la descente vers la rue....., donc nous on trouve que pour le truc ffmn c'est bien ce qui se passe maintenant, vu qu'il y a des gens qui ne pensent qu'a eux!!!

on nous a fait lire la fameuse revue dit message ?? et en lisant nous on trouve qu'il y a des modélistes qui veulent péter plus haut qu'ils ont le .......derriére , là on peut dire qu'ils ne sont pas intelligent par rapport a beaucoup qui connaissent mieux que eux...pauvres modélistes.

lorsque l'on voit que les grands responsables prennent des bateaux de vitesse pour faire découvrir le modélisme naval a des jeunes , on voit trés bien qu'il y en que pour les Seigneurs du termique et autres aneries de ce genre qui compte...
donc pour tous ces enragés il n'y a que ce genre de modéle mais le restant :les bateaux a voile et les maquettes sous toutes formes là pour eux cela doit etre de la M.....ou du caca !!!

et comme maintenant on parle de promotions sur les couche-culottes,en grosse quantité là au moins ils devraient en acheter cela pourraient leur rendre service.......bien oui c'est pour éponger leur bétise....!!

je pense et nous pensons que ce n'est pas fini cette histoire et on n'a pas fini de rigoler avec toute cette bande d'incapable qui pretend tout connaitre mais rien a la fois.
chez nous nous avons des jeunes qui construisent a partir de plans des bateaux et ensuite ils viennent les faire navigués.....les gamins sont heureux comme nous et les habitants du plan d'eau aussi , qui nous suivent par moment.

baille, marco

jean claude
Messages : 3
Inscription : 02 févr. 2018, 13:34
Localisation : Bagnols sur Cèze

Re: Petite saga de la FFMN

Message par jean claude » 02 févr. 2018, 15:26

Trop c'est trop !!!!!!!!!!
Je viens à l'instant de m'inscrire sur ce forum.
Et sur quoi je tombe, sur les commentaires de Denis et d'autres
Denis il y en a mare que tu critiques la FFMN,
Avec toi et d'autres vous n’êtes que des fouteurs de M...E
Si la FFMN ne vous conviens pas allez voir ailleurs.
Bon entendeur salut !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Jean Claude

Avatar de l’utilisateur
JiPeheL
Modérateur
Messages : 1583
Inscription : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL » 02 févr. 2018, 19:55

Bonsoir Jean-Claude

Non, ce n'est pas la FFMN que nous critiquons (je rappelle que j'ai eu ma première licence en mars 1965) mais la façon dont elle est dirigée actuellement, au profit quasi exclusif d'une discipline, le MRc, et au détriment de la plus grande partie des licenciés, qui construisent leurs modèles et qui les font naviguer.

Je reste intimement persuadé qu'une fédération a une utilité, à condition que ses dirigeants prennent en compte les aspirations du plus grand nombre, qui n'est pas de tourner sans fin autour de quelques bouées. Pour ça, il y a la voiture où les qualités de pilote sont autrement plus pointues qu'avec un bateau.

L'utilité d'une fédération, c'est de participer à des expositions nationales (personne au NAUTIC en décembre 2017), de défendre notre accès aux plans d'eau (combattre Natura 2000 dans ses effets pervers), faire valoir notre savoir faire auprès des ministères (jeunesse et sport, éducation nationale) pour animer des ateliers dans les écoles, entre autres. Je l'ai proposé dans le cadre de ma mission de DS voile mais M. COSTA n'a retenu aucune de mes propositions dans son document "bilan et perspectives" et M. Rose a répondu que la voile ne l'intéressait pas et qu'il ne fallait pas le déranger avec ça (et c'est maintenant le vice président...). Je pourrais en ajouter encore mais il suffit de lire justement "la petite saga de la FFMN" avec un regard objectif pour comprendre pourquoi ça va mal.

M. COSTA a réussi a écœurer les gens de bonne volonté et compétents dans leur domaine S. Ducruit, J-P. Cusset, D. Jouaux et moi. Nous sommes partis car on nous empêchait de faire ce pourquoi nous nous étions fait élire au CD. Par exemple, en ce qui me concerne, malgré plusieurs relances téléphoniques, M. COSTA n'a jamais trouvé le temps, entre le 22 janvier et le 1er avril 2017, de me transmettre les documents nécessaires à mon poste de trésorier ni d'aller à la banque pour la validation des signatures. Je ne suis pas une marionnette dont M. COSTA pourrait tenir les ficelles et c'est une des raisons de ma démission. Les trois autres non plus.

Après l'expression d'une certaine amertume, voire plutôt d'une amertume certaine, j'en ai conclu que la FFMN n'a plus d'utilité pour moi. Je n'en ai pas besoin pour dessiner, construire et faire naviguer mes bateaux, de préférence en compagnie de gens sympathique et pas sectaires, qu'ils appartiennent ou non à la FFMN. Je suis même persuadé qu'elle n'en a plus non plus pour ceux qui ne font pas de compétition. Y a-t-il besoin d'une fédération pour organiser des rencontres amicales entre clubs ? Je considère, mais je veux bien admettre que je peux avoir tort, que le modélisme naval est d'abord un loisir, un passe temps, pour s'occuper intelligemment plutôt que se rendre idiot devant la télé. Que ceux qui estiment qu'ils ont besoin de concours pour progresser ou avoir de la notoriété militent à la FFMN, ça ne me dérange pas, à condition qu'ils ne "tirent pas la couverture à eux".

j'ai créé ce forum pour faire profiter les débutant (et les autres) des conseils que sont susceptibles de leurs prodiguer les "moustachus" qui sont inscrits et créer un lien entre les modélistes en dehors de tout sectarisme. Il y a ici des indépendant, des membres de la FFMN et même de l'UMN. Le but principal de ce forum est de discuter de nos bateaux, des problèmes techniques à résoudre et de ce qui nous unit, ce qui n'exclut pas qu'on puisse aussi discuter calmement de ce qui nous divise. Ceux à qui ça ne convient pas peuvent ne pas s'inscrire.
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

jean claude
Messages : 3
Inscription : 02 févr. 2018, 13:34
Localisation : Bagnols sur Cèze

Re: Petite saga de la FFMN

Message par jean claude » 03 févr. 2018, 08:21

Bonjour
Je ne répondrai plus et je vais laisser braire.
Jean Claude

Avatar de l’utilisateur
JiPeheL
Modérateur
Messages : 1583
Inscription : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL » 03 févr. 2018, 10:10

Bonjour
Jean-Claude, je ne suis pas allé vous chercher et je ne vous retiens pas. Si vous ne voulez pas voir la réalité en face et faire le jeu de ceux qui tuent la FFMN à petit feu, c'est votre affaire. Cette ambiance désagréable est dommageable pour le modélisme naval en général mais chacun est libre de ses choix. Ce n'est malheureusement pas dans ce climat qu'on attirera les jeunes vers notre loisir.
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Apache
Messages : 5
Inscription : 30 avr. 2015, 12:12
Localisation : 06
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par Apache » 04 févr. 2018, 10:29

JiPeheL a écrit :
02 févr. 2018, 19:55
Bonsoir Jean-Claude

Non, ce n'est pas la FFMN que nous critiquons (je rappelle que j'ai eu ma première licence en mars 1965) mais la façon dont elle est dirigée actuellement, au profit quasi exclusif d'une discipline, le MRc, et au détriment de la plus grande partie des licenciés, qui construisent leurs modèles et qui les font naviguer.
Bonjour,

retournement de situation peut-être........ :lol:

Avatar de l’utilisateur
JiPeheL
Modérateur
Messages : 1583
Inscription : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL » 04 févr. 2018, 11:50

Bonjour.
retournement de situation peut-être
Pas du tout. je reste très cohérent. La FFMN devient ce qu'en font ses dirigeants. S'ils empruntent ce que j'estime être une mauvaise voie, à savoir favoriser la compétition (surtout MRc) au détriment des autres disciplines, dont les modélistes pour qui ce n'est qu'un loisir pour s'occuper sainement, alors la FFMN ne sert plus à rien à ces derniers. Ce n'est pas la faute de la FFMN en tant qu'entité juridique puisque ses statuts et règlements n'ont pas changé.

Un petit exemple avec le budget prévisionnel 2018 :
ligne 6258 "Déplacement équipes de France", 1750 €
ligne 6518 "inscriptions CM", 1750 €
Je ne compte même pas les déplacements et indemnités de juges... Si on examine le calendrier fédéral, il n'est prévu qu'un CM (championnat du Monde) MRc et aucune autre compétition internationale non MRc. Par contre, au chapitre "recettes", rien. Or, M. Costa se vante d'une participation de350 bateaux à ce CM. Bien évidemment, comme pour chaque compétition, il y a des droits d'inscription à payer par les concurrents. Je pose donc la question : dans quelle(s) poche(s) vont passer les droits d'inscription à ces CM ?
ligne 65861 "Naviga", 500 €; Pourquoi payer puisqu'aucune compétition Naviga n'est inscrite au calendrier ?

Au cours du CD de janvier 2017, M. Costa a prétendu que ces CM non seulement ne couteraient rien mais allaient rapporter gros à la FFMN. Dans l'état actuel des comptes prévisionnels publiés, on n'en voit pas la couleur. On nous aurait menti ?

Je passe sur la numérotation des rubriques qui n'a que de lointains rapports avec le Plan Comptable Général... Il est vrai que la loi du 1/7/1901 sur les associations est très laxiste dans ce domaine et n'oblige pas à avoir une comptabilité d'engagement conforme au PCG au dessous d'un certain seuil de budget (75000 €) encore qu'en théorie, les associations reconnues d'utilité publique ou sportives y sont tenues. Quand j'ai été nommé trésorier, j'avais l'intention de mettre en place une vraie comptabilité dite "en partie double", conforme au PCG, avec de la transparence et la publication détaillée des comptes jointe à la convocation à l'AG, à l'image de ce qui se fait pour les copropriétés (je suis syndic bénévole). Il semblerait que ça ait fort contrarié M. Costa, ce qui explique probablement qu'il ne m'ait transmis aucun document comptable entre le 22/1 et le 1/4/201711800
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Dominique.
Messages : 9
Inscription : 18 févr. 2018, 13:00

Re: Petite saga de la FFMN

Message par Dominique. » 21 févr. 2018, 19:17

Bonjour, je donne juste mon point de vue !!!
je fait de la vapeur du voilier du bateau ancien electrique , du fsr 3,5 7,5 15 cc
Du bateau de vitesse brushless .
Sur chaque démonstrations les jeunes et les anciens veulent du bruit des crash du spectaculaire.
Donc du thermique ou de la vitesse en brushless.
Après en école de construction il y a un jeune sur 100 qui va vouloir construire une coque en bois.
Il faut ce mettre à la page le modélisme naval est comme tout les sections FFM "du consommable "
Nous somme dans un mode qui change il faut faire avec.
Dom

Avatar de l’utilisateur
JiPeheL
Modérateur
Messages : 1583
Inscription : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL » 21 févr. 2018, 21:14

Bonsoir.
Sur chaque démonstrations les jeunes et les anciens veulent du bruit des crash du spectaculaire.
Donc du thermique ou de la vitesse en brushless.
On ne doit pas habiter le même pays. :) D'abord le thermique est interdit un peu partout et notamment dans les parcs et jardins de la ville de Paris et de pratiquement toutes les autres villes. Ensuite, si effectivement les passants regardent ce qui va vite (en électrique), ils s'en lassent encore plus vite quand ils ne posent pas des questions c..s. La question la plus fréquente étant : "combien ça coûte ?" Et quand on leur répond qu'un racer électrique revient à plus de 300 €, on peut lire dans le regard une certaine stupéfaction voire de l'incrédulité. La plupart ne comprennent d'ailleurs pas comment on peut aller à plus de 50 km/h (et largement au delà) avec un moteur électrique alimenté avec "une pile" (j'ai renoncé depuis longtemps à expliquer les avantages des aimants samarium-cobalt et ce qu'est un accumulateur lithium... et qu'il en ont un dans leur téléphone.)

Par contre, j'ai remarqué beaucoup plus d'intérêt pour la vapeur et les voiliers avec des questions souvent pertinentes et, surtout pour les voiliers, restent assez longtemps et se font expliquer les manœuvres et, rarement, les règles de priorité. Les courses transocéaniques largement médiatisées n'y sont probablement pas pour rien. Évidemment, on échappe rarement aux questions c..s et après le "combien ça coute ?", on a généralement droit à "et il y a un moteur ?" et ils sont tout étonnés qu'on dise "non".
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Dominique.
Messages : 9
Inscription : 18 févr. 2018, 13:00

Re: Petite saga de la FFMN

Message par Dominique. » 21 févr. 2018, 23:21

Bonsoir,
MDR (pour mort de rire)
Revenez sur terre , vous n'aimez pas les thermique et les racers de vitesse.
Pour ce qui en est de la vapeur donnez moi le prix d'un groupe vapeur complet !!!
Je vais laisser braire .
Dom

Répondre