Problème coque abeille bourbon

Tout ce qui concerne les modèles à propulsion "propre".
Répondre
Yorokobi
Messages : 2
Enregistré le : 21 janv. 2021, 15:02

Problème coque abeille bourbon

Message par Yorokobi »

Bonjour,

Je me suis attaqué a ma première construction a partir d'un plan, quoi de mieux que de faire le plus beau remorqueur l'abeille bourbon à l’échelle 1/100. Après plus d'un an a collé une bordé par ci; une par la, et façonne la proue et la poupe, la coque est fini. Sa serai trop beau que tous ce passe nickel. Sauf que voila, le bois à énormément travaillé faisant apparaître des fissures entre les bordés, mais également entre mon bordage et mes bloques de proue et poupe.
Je suis un peu perdu sur quoi faire, j'ai lu que résine epoxy puis mastic epoxy pour les bouchers pourrai l'affaire, mais avant de tous acheter j'aimerai avoir votre avis.

Je vous remercie d'avance pour vos reponses.

P.S:Pour le noeud qui a est apparu suite au travail, je vais le creuser et le reboucher
IMG20210113125951.jpg
IMG20210113125951.jpg (95.84 Kio) Vu 315 fois
IMG20210113125916.jpg
IMG20210113125916.jpg (123.73 Kio) Vu 315 fois
Fichiers joints
IMG20210113125935.jpg
IMG20210113125935.jpg (118.99 Kio) Vu 315 fois
IMG_20190902_162837.jpg
IMG_20190902_162837.jpg (243.11 Kio) Vu 315 fois
IMG_20200218_194822_01.jpg
IMG_20200218_194822_01.jpg (103.15 Kio) Vu 315 fois
IMG20210121163636.jpg
IMG20210121163636.jpg (162.77 Kio) Vu 315 fois
Avatar du membre
JCC
Messages : 60
Enregistré le : 22 juin 2011, 16:00
Localisation : Marigny (50)
Contact :

Re: Problème coque abeille bourbon

Message par JCC »

Bonjour.

Il n'y a pas de raison que vous ayez un petit peu raté, ce n'est qu'un manque d'expérience, il faut savoir entre autre que les baguette de bordé doivent recouvrir en partie un peu du bloc avant, le bois ne doit pas travailler lorsqu'il est de qualité, utilisé dans un milieu sain et ensuite bien protégé (résine époxyde par exemple), de même, la coque doit être construite d'une seule traite en 8 à 15 jours maximum, question: Bourbon ou Liberté ? Il y a des différences entre les deux navires, le plan est celui du "Liberté".

JCC
La mer n'est pas une poubelle, protégeons la, "ça urge"
Yorokobi
Messages : 2
Enregistré le : 21 janv. 2021, 15:02

Re: Problème coque abeille bourbon

Message par Yorokobi »

Bonjour,
Je ne savais pas pour le recouvrement sur les blocs. La constructions d'une seul traite reste compliqué, car je bosse dessus que le weekend quand je ne bosse pas. Il n'y a pas vraiment de différence entre liberté et bourbon, (c'est plus des changements motorisation, et d'agencement, ils sont jumeaux ). Et oui je me base sur le plan de la liberté.

Du coup la resine epoxyde devrait suffir ?
Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2319
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Problème coque abeille bourbon

Message par JiPeheL »

Bonsoir.

Je pense que vous vous êtes trop précipité pour commencer le bateau, ce qui fait que le bois n'a pas eu le temps de s'équilibrer en humidité par rapport à votre local. L'idéal est d'avoir une pièce à température et hygrométrie à peu près constantes. Et promener votre modèle dans différents endroits, notamment au soleil, n'arrange pas les choses. On ne devrait sortir le modèle de l'atelier qu'une fois le gros œuvre pratiquement terminé et stabilisé par la peinture ou les produits d'imprégnation (le fameux G4).

Votre bois a travaillé et maintenant, il faut "faire avec". Puisque vous n'avez pas la possibilité de finir rapidement le gros œuvre, arrangez-vous pour qu'entre les séances de travail, le modèle soit conservé dans une ambiance à peu près constante. Ne cherchez pas à boucher les fissures ou appliquer un produit avant d'avoir fini le gros œuvre, ce qui serait catastrophique puisque certains éléments ne bougeraient plus et d'autres continueraient à travailler. Quand la coque est finie, passer du G4 à l'intérieur. C'est une résine polyuréthane qui durcit avec l'humidité de l'air ou du bois et le stabilise. On peut diluer la première couche. Mais la peinture glycéro (comme pour l'extérieur), c'est pas mal non plus. À l'extérieur, l'idéal serait de plastifier la coque avec une toile de verre très fine (un satin), au grand maximum 160 g au m², imprégnée à la résine époxy mais c'est loin d'être indispensable et ça devient une galère si c'est mal fait. Poncer, boucher les trous et fissures avec un enduit "bois", et recommencer jusqu'à obtenir l'état de surface souhaité. On peut boucher les fissures avec un mélange de poudre de bois (résidu de ponçage) et de colle vinylique D3 mais ça devient très dur, bien plus que le bois, donc à utiliser avec parcimonie ou seulement en renfort intérieur. Pour finir, une bonne peinture glycéro (de nos jours c'est la peinture "fer"), première couche diluée (20% à 30%) pour bien imprégner le bois, premier ponçage de la peinture à sec au papier 300 à 400 et les suivantes au papier humide 600. Dans les grandes surfaces de bricolage, on trouve rarement plus fin que 600 mais sur le Net, on trouve chez des spécialistes de la réparation automobile des papiers abrasif jusqu'à 5000. AMHA, c'est inutile car avec le 600, on arrive déjà à un bel état de surface et on peut finir avec un "brillanteur", un liquide abrasif à passer avec un chiffon ou du coton, vendu pour rénover les peintures ternes de voiture. En ponçant au papier humide faire très attention à ne pas faire réapparaitre le bois qui en profiterait pour gonfler localement.
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.
Répondre