Projet maquette bateau navigable

Tout ce qui concerne les modèles à propulsion "propre".
Dom02
Messages : 28
Enregistré le : 01 mars 2020, 18:14

Projet maquette bateau navigable

Message par Dom02 »

Bonjours a tous
Comme je l'ai dis dans ma presentation j'ai acheter une maquette plus le materiel qui va avec pour la faire naviguer
je vous en fait la liste pour savoir si le materiels et adequoite pour q'elle fonctionne(acheter cher un magasin modelisme)
Un remorqueur Atlantic R/C compatible
Une radiocommande Pilot 6X
Une batterie LSLA 12-6 (6V 12Ah/20Hr
Un moteur KN M550 20T
Un variateur WP1040-BRUSHED
Un servo moteur76801 nylon analogique
Voilà pour le materiel
Ma premiere question le materiel et il adequoite
Ma deuxieme question la peinture
La coque est en plastique faut il la poncer le restant est en bois faut il mettre du vernis apres peinture
En attende vos reponses merçi d'avance

Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2194
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Projet maquette bateau navigable

Message par JiPeheL »

Bonsoir.

Je ne voudrait surtout pas vous vexer mais vous avez accumulé les erreurs. :oops:
J'ai acheté une maquette plus le matériel qui va avec pour la faire naviguer
Première erreur. Avant d'acheter quoi que ce soit, surtout quand on est débutant, il aurait fallu vous inscrire sur un forum celui-ci (de préférence ;) ) ou un autre pour expliquer ce que vous voulez faire. En modélisme naval, encore plus qu'en aéromodélisme, les motivations sont très différentes même si on se cantonne aux modèles navigants. Par exemple, êtes-vous isolé ou y a-t-il un club près de chez vous que vous souhaiteriez rejoindre ? Est-ce surtout pour occuper vos soirées sainement plutôt que regarder les fadaises à la TV ou dans l'idée de surtout naviguer. Y a-t-il un plan d'eau correct près de chez vous ? Avez-vous beaucoup d'outillage ? Êtes-vous adroit de vos mains ? Et des dizaines, voire des centaines d'autres questions.
je vous en fait la liste pour savoir si le matériels est adéquoit pour qu'elle fonctionne (acheté chez un magasin modélisme)
Un remorqueur Atlantic R/C compatible
Si c'est le modèle "d'Artesania Latina", tout n'est pas perdu. ;) C'est un beau modèle dont vous serez fier quand vous l'aurez fini.
Une radiocommande Pilot 6X
Là, ça peut commencer à se gâter. Aujourd'hui, les radios dites "MégaHertz" (avec une grande antenne) sont complètement dépassées (et chères). Maintenant, le standard est la radio dite "GigaHertz" fonctionnant dans la bande des 2,45 GHz qui est pratiquement imbrouillable et existe à tous les prix, depuis une trentaine d'euros en entrée de gamme pour 6 canaux (mais qui fonctionne parfaitement) jusqu'à plusieurs centaines d'euros pour les plus sophistiquées avec jusqu'à 16, voire 18, canaux et programmables, ce qui ne sert que dans des cas très particuliers en aéromodélisme, surtout pour la voltige ou pour des modèles sortant de l'ordinaire ("petits gros")
Une batterie LSLA 12-6 (6V 12Ah/20Hr
Je suppose, vu la tension et la capacité que c'est une batterie au plomb. Mauvais choix. Tension faible conduisant à des courants importants qui nécessitent de gros conducteurs, des connecteurs de qualité et causent des pertes dans le contrôleur. Certes, dans un remorqueur, il y a de la place et le poids n'est pas un handicap mais d'une part ces accus vieillissent plutôt mal (sulfatation) si on ne les entretient pas correctement et surtout ont un tendance prononcée à l'auto décharge, même ceux à électrolyte gélifié, allant autour de 4% par mois à 20°C, ce qui oblige à les recharger de temps en temps même si on ne les utilise pas. En plus il supportent mal les décharges profondes, en dessous de 30% de capacité résiduelle (sauf certains types "traction" utilisés dans les chariots élévateurs). Aujourd'hui, en modélisme, l'accu lithium est devenu le roi. Auto décharge très faible (<1% par mois), courant de décharge important jusqu'à plus de 100C (CàD 100 A pour un accu d'un ampère/heure) et les prix ont considérablement chuté. Par exemple, un accu de 5 A/h 3S (environ 12V), 20C vaut moins de 25€. L'inconvénient, mineur, est que ce type d'accu nécessite des chargeurs très particuliers avec "équilibrage" (mais qui ne coûtent pas cher) et, en utilisation, des contrôleurs qui mesurent la tension pour ne pas les décharger trop profondément. Tous les "ESC", les contrôleurs pour moteurs "brushless", comportent cette fonction.
Un moteur KN M550 20T
Mauvais choix. Les moteurs à balais s'usent (collecteur et balais, souvent impossibles à remplacer) et ont un rendement faible. Il est difficile de sortir plus de 80W d'un tel moteur. Les moteurs "brushless" coûtent maintenant moins cher, aux alentours de 5 € pour un moteur d'une centaine de watts (8 A sous 12V), et il existe un large choix de kV (le nombre de tours/minute par volt) pour s'adapter à toutes les tailles ou formes d'hélices.
Un variateur WP1040-BRUSHED
Mauvais choix, lié au choix du moteur. Jusqu'à 3S (~12V) on peut utiliser des ESC pour voiture, largement répandus et bon marchés, dix à quinze € pour un 30 ampères. Ceux pour bateau, avec refroidissement liquide, sont à peine plus chers. Les ESC pour moteurs "brushless" comportent systématiquement (sauf pour les modèles dit "opto" destinés aux drones et autres quadcopters) ce qu'on appelle un BEC (battery eliminator circuit) qui fournit une tension de l'ordre de 5 à 6 volts pour l'alimentation des servos et du récepteur. Sur un bateau avec beaucoup d'animations comme peut en avoir un remorqueur (éclairage, lances à incendie, etc.), la puissance fournie par le BEC risque d'être insuffisante.
Un servo moteur76801 nylon analogique
Choix pas très judicieux mais il fera l'affaire. C'est un servo "Pro-Tronic" 6kg sur roulements, pignons nylon, dont le seul avantage est qu'il peut fonctionner en 2S (7,4V). On trouve facilement pour la moitié de ce prix, des servos à pignons métalliques voire nylon chargé de carbone, bien plus résistants à l'usure.
Voilà pour le matériel
Ma première question le matériel est-il adéquoit ?
J'ai répondu... :mrgreen: Maintenant que vous l'avez, utilisez le. Votre bateau naviguera quand même. ;)
Ma deuxième question, la peinture
La coque est en plastique faut il la poncer le restant est en bois faut il mettre du vernis après peinture
La coque.
En principe, ce genre d'information est donnée dans la notice montage du kit. Très généralement, les coque thermoformées sont recouvertes d'un démoulant dont il reste toujours des traces. La première des choses est donc de nettoyer soigneusement la coque à l'alcool. Ensuite, si la surface est trop lisse, ce qui est généralement le cas, passer du papier abrasif 600 à l'eau sans appuyer. IL existe des papier abrasif jusqu'à 8000 mais on n'en trouve que sur commande. Le 600 est disponible dans les magasins de fournitures automobiles (Norauto, Autobacs, Point-Vert, etc liste non limitative) et dans les grandes surfaces de bricolage (Castorama, Leroy-Merlin, etc.)
Pour peindre, je conseille vivement l'aérographe, il en existes de corrects à partir d'une vingtaine d'euros. on peu bien évidemment peindre au pinceau mais c'est difficile de ne pas laisser de traces et il faudra davantage poncer entre chaque couche puis lustrer. Le "Miror" donne de bons résultats mais du "liquide à polir", qu'on trouve aussi dans les magasins d'accessoires auto, donne des résultats plus propres. Mais un remorqueur n'est pas un yacht et il est peut-être préférable de laisser un état "satiné". C'est là que peut intervenir du papier abrasif à fort indice (>= 1000). J'ai entendu dire que certains dentifrices peuvent aussi être utilisés pour polir mais je n'ai jamais essayé.

Les superstructures.
Elles sont en bois sur le modèle "Artesania" et le bois est poreux. Il faut donc appliquer d'abord un bouche pores aussi appelé "fond dur". Léger ponçage puis peinture. Les peintures à l'eau (acryl, vinyle) sont généralement épaisses, ne donnent pas de bons résultats et manquent généralement de brillant. Des peintures à l'eau, le plus souvent des "aquarethanes", sont utilisée pour la peinture des automobiles (BMW a été le premier) mais ce sont des qualités qu'on ne trouve pas en grande surface de bricolage et qui coûtent "la peau des fesses" chez les concessionnaires automobiles. En plus il faut du matériel pro pour les appliquer. A oublier. Elles sont certes plus "ecolo friendly" mais nos modèles n'en utilisent pas des km² et il est préférable d'utiliser de la bonne vielle laque glycéro, diluée au white spirit pour utilisation à l'aérographe. Il faut malheureusement aussi un compresseur pour utiliser un aérographe... D'une manière générale, mettre le moins de peinture possible par couche. Ça évite les coulures et ça n'empâte pas les sujets peints. un petit passage de papier abrasif à l'eau, 600 ou plus, entre chaque couche ne peut qu'améliorer l'accrochage de la couche suivante et améliorer l'aspect. Si possible, se faire une "cabine de peinture" avec des liteaux et de la bâche PVC pour éviter que des poussières viennent gâcher le travail. Ça s'élimine avec un léger ponçage mais le mieux, c'est qu'il n'y en ait pas.

En absence d'aérographe, une alternative intéressante est la peinture en bombe. Elle sèche très vite donc accroche peu de poussière, et s'applique assez facilement. Inconvénients : le prix, mais on n'en utilise pas des tonnes et surtout les conditions d'emploi car dégageant beaucoup de COV et nécessitant une température d'application ni trop haute ni trop basse et il est parfois difficile de trouver la teinte exacte que l'on veut.

Ça va sans dire mais ça va encore mieux en le disant, pour peindre la couche suivante, il faut que celle qui la reçoit soit parfaitement sèche (au moins le double de ce qui est recommandé sur l'emballage !)
Une peinture bien faite n'a pas besoin d'être vernie. Il n'y a que les peintures "métal" ou les peintures pailletées qui nécessitent d'être vernies, et encore, pas toutes...
Juste une remarque : les peintures Hammerite donnent de très beaux résultats MAIS, elle sont chères, nécessitent un diluant spécifique très cher soit pour diluer soit pour nettoyer le pinceau et nécessitent un certain "coup de patte".
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

gema1831
Messages : 237
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:33
Localisation : pas trop loin

Re: Projet maquette bateau navigable

Message par gema1831 »

Salut Dom02,

bienvenue sur le forum... Pour ton projet, pas de problème. Si l'hélice tourne, le bateau avancera ;)

Gema

albertus
Messages : 233
Enregistré le : 14 juin 2011, 12:57
Localisation : Soiron, Belgique
Contact :

Re: Projet maquette bateau navigable

Message par albertus »

Hello J'ajouterais quand même que le modèle est dit "compatible navigant"
Cela signifie souvent qu'il faut modifier la structure interne pour que le bateau puisse effectivement recevoir la propulsion et la radio.
Si les aménagements ne sont pas faits dès le départ, il est parfois très difficile de les effectuer par après.
Autre chose :
en naval navigant, tout ton matériel fonctionnera sans problème et fera toujours avancer un bateau.... mais il faut s'assurer qu'il fera avancer TON bateau. C'est ce qui a fait réagir JiPeHel, car ce n'est pas évident
La règle est celle ci :
la première chose à se demander c'est si ton bateau acceptera le poids de tout ton matériel sans s'enfoncer plus bas que la ligne de flottaison
la seconde chose est de savoir si le matériel et notamment la batterie au plomb pourra être installée suffisamment bas dans la coque pour ne pas perturber le centre de gravité
Pour le calcul, une fois le bateau construit, on le pose sur l'eau et on le leste jusqu'à ce qu'il s'enfonce jusqu'à sa ligne de flottaison (définie par le plan)
Le poids du lest correspond au maximum de poids que le bateau peut transporter
On décide alors seulement du matériel à acheter, non pas en fonction de son prix, mais en fonction de son poids

Si le matériel que tu as acheté est dans les normes, il conviendra. Sinon, faudra acheter autre chose (en commençant sans doute par la batterie plomb, facile à remplacer par du NiMh)

la batterie pèse 1,750 kg
le moteur 170g
le variateur 70 g
le servo 40g
le récepteur 10g
en gros on arrive à 2,1 kg
Si on en croit Artesiana Latina, cela devrait convenir.
Le meilleur conseil à te donner à ce stade est de bien réfléchir avant de coller quoi que ce soit, et de poser les questions avant de faire les bêtises :-)
amicalement,
Albertus, du Pays de Herve, là où le fromage sent bon la vache

gema1831
Messages : 237
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:33
Localisation : pas trop loin

Re: Projet maquette bateau navigable

Message par gema1831 »

hello les moustachus,

on a un petit jeune qui veux faire du navimodélisme... quoi il a 60ans? moi aussi! :mrgreen: et on est plus jeune que vous :D

Donc... ce n'est peut-être pas la meilleur manière d'entrer dans le monde du modélisme naval, mais ça en est une....

Moi, je suis le projet avec intérêt...

albertus
Messages : 233
Enregistré le : 14 juin 2011, 12:57
Localisation : Soiron, Belgique
Contact :

Re: Projet maquette bateau navigable

Message par albertus »

:D :D :D :D :D C'est pas une question d'âge, c'est une question d'expérience ! :D :D :D :D :D
amicalement,
Albertus, du Pays de Herve, là où le fromage sent bon la vache

Dom02
Messages : 28
Enregistré le : 01 mars 2020, 18:14

Re: Projet maquette bateau navigable

Message par Dom02 »

Merçi pour toutes vos reponses pour l'instant juste preparer mon espace travail et coller quelques pieces.J'ai fait des maquettes et tant jeune donc pour ce qui es tu collage et le reste ça va aller mais pour le restant ca va etre plus difficile je suis asses bricoleur dans l'ensemble et j'habite dans une maison a la campagne j'ai achete la maquette un peu vite a vous entendre ..mais j'ai eu une maladie et je ne travaille plus mais a vous lire je vais prendre le temps pour avançer dans mon aventure.Je vous enverrai des photos

gema1831
Messages : 237
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:33
Localisation : pas trop loin

Re: Projet maquette bateau navigable

Message par gema1831 »

Salut,
content de te (re)lire (j'ai cru que tu avais déserté le forum après l'intervention des deux compères) :D :D :D

Je reste persuadé que tu vas y arriver.
Cordialement

Dom02
Messages : 28
Enregistré le : 01 mars 2020, 18:14

Re: Projet maquette bateau navigable

Message par Dom02 »

Non j'e n'ai pas deserté un peu réfléchis. pour la ligne de flottaison pas de plan donc je ne sais pas ou elle se trouve ca complique un peu pour le poid
J'ai essayer de trouver la puissance moteur qu'il me faudrai pas trouver la formule.Apres il y a la batterie je voudrais des lumieres faire fonctionner les cannons a eau d'ou achat d'une pompe .Au tant partir sur des bonnes base
A+

Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2194
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Projet maquette bateau navigable

Message par JiPeheL »

Bonsoir.

Pour la ligne de flottaison, je suppose que le kit prévoit un ber sur lequel le bateau est dans ses lignes d''eau. Avec le plan ou à l'extrême rigueur d'après une photo, déterminer le niveau de la ligne de flottaison et faire le tour du bateau avec un crayon gras fixé sur une équerre, le tout servant de trusquin.

Un bateau de cette taille peut peser entre 5 et 6kg, à vérifier. Un remorqueur n'étant pas rapide mais puissant, il faut une grande hélice et ça doit figurer sur le plan ou sur une nomenclature. Le problème est que vous avez déjà acheté le moteur et qu'il faut faire avec. Il faudra donc choisir l'hélice non pas en fonction du plan mais en fonction du moteur alors qu'en principe on doit faire l'inverse.

J'ai trouvé une caractéristique de ce moteur et il ne convient pas à un remorqueur : le kV est de 3200 ce qui fait que même sous alimenté sous 6V (et ce n'est pas sûr que le contrôleur fonctionne correctement avec une tension aussi basse, notamment le BEC) il tournera à vide à 18000 t/mn ce qui est *beaucoup* trop rapide. et avec un courant de 8 A en continu, il consommera environ 40W, ce qui est bien peu pour un remorqueur de cette taille. Le vendeur qui vous a refilé ça est gravement incompétent.
KN-M550-20T.png
KN-M550-20T.png (20.72 Kio) Vu 14681 fois
Les remorqueurs ayant généralement de hélices quadripales, il ne faudra pas dépasser 40 mm de diamètre et c'est déjà beaucoup mais l'hélice livrée dans le kit est une tripale classique. Il aurait fallu un moteur avec un kV de moins de 700 alimenté en 12V.

Pour les canons à eau, la solution la plus économique est de récupérer dans une casse une pompe de lave-glace de voiture.
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Répondre