Fraisage à commande numérique et fil chaud

l'outillage motorisé, plus ou moins gros, à main ou sur établi.
fra313
Messages : 13
Inscription : 04 avr. 2016, 11:06

Fraisage à commande numérique et fil chaud

Message par fra313 » 04 avr. 2016, 20:04

Vous avez du mal avec vos gros doigts et vos deux mains gauches...

Faites donc une recherche sur Fakir et CNC...

C'est français, développé par un modéliste et réalisé à partir d'une interface ouverte IPL5X et de logiciels gratuits : RP-FC et RP-FMS
http://5xproject.dyndns.org/5XProject/tiki-index.php

Avatar de l’utilisateur
JiPeheL
Modérateur
Messages : 1499
Inscription : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Fraisage à commande numérique et fil chaud

Message par JiPeheL » 04 avr. 2016, 23:32

Bonsoir.

Lien très intéressant. Merci.

Je ne connaissais pas. Je vais tester et comparer avec MACH 3.
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

fra313
Messages : 13
Inscription : 04 avr. 2016, 11:06

Re: Fraisage à commande numérique et fil chaud

Message par fra313 » 05 avr. 2016, 05:19

JiPeheL a écrit : Lien très intéressant. Merci.
Je ne connaissais pas. Je vais tester et comparer avec MACH 3.
En fraisage à commande numérique il n'y a pas que Mach3.
On a en libre : IPL5X, linuxcnc, GRBL et Smoothie, ces trois derniers n'étant pas capables de produire le GCode qu'ils "mangent" comme d'ailleurs Mach3.
En propriétaire donc payant on a Ninos, et Galaad qui sont eux des intégrés au sens qu'ils comportent une partie dessin des pièces (CAO :conception assistée par ordinateur), production du code (et GCode) pour ensuite gérer la conduite en elle-même de la fraiseuse (FAO : fabrication assistée par ordinateur) directement ou à partir de GCode.
Y en a d'autres, moins connus, moins utilisés en loisir...

Avec l'arrivée des imprimantes 3D, les solutions logicielles, mécaniques et électroniques se trouvent confrontées à une demande de masse, les prix baissent car devant un tel marché les industriels chinois pour la plupart peuvent lancer de grandes séries tant au niveau moteurs pas à pas, mécaniques, qu'au niveau cartes électroniques.
De même les imprimantes 3D ainsi que la percée de l'électronique de loisir non plus à base de circuit imprimé mais à base de petits ensembles à l'origine de microcontrôleurs PIC de chez Microchip mais surtout d'arduino et de capteurs ou actionneurs reliés par de simples fils attirent un public de programmeurs qui font avancer le côté logiciel libre. Les drônes (multicopters en général) font aussi avancer la programmation.

En ce moment c'est l'arrivée des découpes laser qui se démocratise et vient encore davantage grossir le phénomène.

En modélisme naval on ne sent pas encore cette lame de fond qui est bien présente dans le développement chez les jeunes des robots et des multicopters même si quelques (trop rares) modélistes navals font avancer les choses, je citerais seulement Philippe Loussouarn http://p.loussouarn.free.fr/.
C'est plus nettement visible en aéromodélisme, bien que la construction complète de modèles régresse au profit du RTF (ready to fly : prêt à voler) comme d'ailleurs en modélisme naval, la découpe de couples pour fabriquer les modèles en balsa (et en dépron aussi maintenant) a été l'occasion de développer le fraisage à commande numérique des couples mais aussi la découpe de polystyrène expansé ou extrudé au fil chaud avec des techniques de construction superbes : un autre Philippe est remarquable dans ce domaine : http://papykilowatt.free.fr/

Avatar de l’utilisateur
JiPeheL
Modérateur
Messages : 1499
Inscription : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Fraisage à commande numérique et fil chaud

Message par JiPeheL » 05 avr. 2016, 10:33

Bonjour.

J'avais cité MACH 3 parce que c'était le logiciel livré avec la fraiseuses CharlyRobot que j'avais achetée.

Et effectivement, les machine de découpe Laser voient leurs prix fondre à vue d'œil. Des machines format A0 valent maintenant aux alentours de 6000 € port et TVA payés mais quid du SAV ? Je me méfie comme de la peste des annonces qui disent que tel ou tel élément (généralement le tube laser et son alimentation) sont livrés en "spare"... Autrement dit : "on t'envoie la pièce mais pas le dépanneur chinois qui va la remplacer, débrouille-toi.". Quand on connaît la difficulté à aligner les miroirs d'une telle machine, ça fait un peu peur.
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité