Hélice en tôle

Comment résoudre simplement un problème
Avatar de l’utilisateur
Benoit
Messages : 102
Inscription : 21 janv. 2012, 20:43
Localisation : 49330 maine et loire a 20km de sablé sur sarthe

Re: Hélice en tôle

Message par Benoit » 07 avr. 2012, 17:22

Merci pour les liens

Benoit.

Avatar de l’utilisateur
Team Normandy Sail
Messages : 136
Inscription : 11 janv. 2012, 05:39
Localisation : Querqueville aux portes de La Hague

Re: Hélice en tôle

Message par Team Normandy Sail » 08 avr. 2012, 09:21

Hello
Ce type de regulateur fonctionnent ils avec des accus au Pb ???
celui qui n'a pas essayé, ne peut pas réussir

Avatar de l’utilisateur
JiPeheL
Modérateur
Messages : 1565
Inscription : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Hélice en tôle

Message par JiPeheL » 08 avr. 2012, 09:46

Bonjour.
Ce type de regulateur fonctionnent ils avec des accus au Pb ???
Oui, bien sûr, à condition de ne pas dépasser 4 cellules (8v nominaux) pour un régulateur prévu pour 8,2V et de faire attention à ne pas décharger trop profondément les accus au plomb qui n'aiment pas ça du tout (jamais décharger au delà de 80% un accu au plomb = toujours laisser 20% de charge résiduelle). Si le régulateur est prévu pour 3 LiPo ou 10 cellulles NiMh, pas de problème pour mettre un accu au plomb 12V.

Je soupçonne d'ailleurs que les régulateurs prévus pour seulement 7 ou 8 volts ne sont en fait limités que par la dissipation thermique du BEC car les FET de puissance sont conçus pour 20V au strict minimum et le plus souvent 30V mais il faudrait avoir le schéma complet pour juger.

Si des membres de ce forum sont intéressés, je peux donner les schémas de dispositifs d'alerte de sous tension et éventuellement proposer un article pour MRB.

Je signale au passage que si les accus NiCd et NiMh sont beaucoup plus tolérants aus décharges profondes, on peut quand même les tuer car les cellules des packs deviennent très souvent de capacités sensiblement différentes à l'usage. Si l'on insiste trop dans la décharge, les cellules les plus faibles vont s'inverser ((être chargées à l'envers par celles ayant une plus forte capacité) et là, elles sont mortes car ce processus est irréversible.
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Avatar de l’utilisateur
Team Normandy Sail
Messages : 136
Inscription : 11 janv. 2012, 05:39
Localisation : Querqueville aux portes de La Hague

Re: Hélice en tôle

Message par Team Normandy Sail » 08 avr. 2012, 11:54

Hello
Une autre question, tant que j'y suis!!
Je récupère souvent chez l'abbé Pierre, ou dans les vides greniers, de l'outillage electro portatif, en etat de marche . Je me retrouve donc avec un stock de moteurs, type Jonhson 500, et le plus souvent "ventilés", et des accus de 12 ou 18 volts. Ces accus sont constitués de 10 ou 15 cellules de 1.2 volts, et le plus souvent de 1700mAh.
Comment verifier l'etat de ces accus, pour en reconstituer de 7.2 ou 8.4 volts soit 6 ou 7 cellules?
celui qui n'a pas essayé, ne peut pas réussir

Avatar de l’utilisateur
JiPeheL
Modérateur
Messages : 1565
Inscription : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Hélice en tôle

Message par JiPeheL » 08 avr. 2012, 12:44

re...
Comment verifier l'etat de ces accus, pour en reconstituer de 7.2 ou 8.4 volts soit 6 ou 7 cellules?
D'abord charger le pack... démonter la boite. Vérifier la tension de chaque cellule et si elle est inférieure à 1,4v environ, c'est qu'elle est HS. Si des cellules sont HS, il faut désassembler le pack et retirer les cellules déjà défectueuses à priori en coupant au milieu des bandes métalliques servant de liaison.

Pour celles qui restent, les faire débiter sur une résistance de faible valeur, par exemple 1,2 ohm (bobinée 3W à 5W) pour avoir un courant de l'ordre de 1A. Si la tension s'écroule rapidement -> déchetterie. Pour celles qui tiennent bien, on peut les réassembler en packs plus petits en choisissant celles qui ont une capacité à peu près équivalente (durée de décharge à peu près identique pour tension finale de 1,1V).
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Avatar de l’utilisateur
Team Normandy Sail
Messages : 136
Inscription : 11 janv. 2012, 05:39
Localisation : Querqueville aux portes de La Hague

Re: Hélice en tôle

Message par Team Normandy Sail » 08 avr. 2012, 15:17

Hello
Merci, c'est le genre de processus que j'envisageais.
Merci
celui qui n'a pas essayé, ne peut pas réussir

Avatar de l’utilisateur
JiPeheL
Modérateur
Messages : 1565
Inscription : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Hélice en tôle

Message par JiPeheL » 08 avr. 2012, 21:37

Bonsoir.

Une remarque au sujet de ces moteurs de récupération : Leur tension nominale est effectivement assez élevée en relation avec le pack d'accus (12, 14, 18, 20 et même 24 volts. Le courant d'utilisation étant assez faible, de l'ordre de 2 à 5 ampères, ces moteurs ne fatiguent pas trop et ces outils finissent le plus souvent à la benne à cause d'accus défaillant (les chargueurs sont simplissimes et il n'y a pas d'équilibrage) plutôt que par panne mécanique.

Le hic pour réutiliser ces moteurs est justement cette tension élevée (tout est relatif) que la quasi totalité des régulateurs classiques de modélisme ne peut gérer. Certains de ces outils disposent d'un dispositif de vitesse variable qui pourrait être récupéré et réutilisé. J'en ai un comme ça et c'est tout bêtement une puce (peut-être un circuit spécialisé, il n'était pas marqué) qui attaque un IRFZ44 (un MOSFET 55A 60V).

Un petit servo, un potentiomètre et des commutateurs, un peut de bidouille mécanique et on se fait un régulateur pour pas cher...
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Répondre