Petite saga de la FFMN

Pour se présenter, discuter de modélisme naval ou d'autres choses, c'est ici. Attention nous sommes au Yacht Club. La camaraderie n''exclue pas une certaine tenue : les hurlements et les "engueulades" seront mal jugés, mais on peut prendre un verre au bar.
Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2163
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL »

Bonjour.

Un aimable correspondant du forum m'a fait parvenir la copie de courriels qui s'échangent en ce moment suite à l'édito de S. Ducruit dans le MRB 645. Plus de deux mois après, c'est être doté d'un cerveau lent. ;)

De quoi s'agit-il ? L'édito en question rapporte quelques péripéties survenues au CM Maquettes organisé par Naviga à Bank, racontées par quelqu'un qui y a participé, ainsi que quelques réflexions que lui ont suscité les résultats et subséquemment, dans le dernier paragraphe de 3 ligne et en une phrase, quelques considérations sur les orientations de la FFMN actuelle. Pas de quoi fouetter un chat.

SCANDALE, mais tempête dans un verre d'eau. :lol: Le modélisme naval va mal, Naviga et la FFMN en tête. Pourquoi ? En ce qui concerne Naviga, et ce n'est pas nouveau, Le staff ne fait pas grand chose à part se montrer dans les compétitions, ce qui ne l'empêche pas d'exiger des fédérations nationales des cotisation d'un montant élevé et dont la justification n'apparait pas au premier coup d'oeil (euphémisme). C'est illustré par la démission fracassante de M. Jean-Marc Vallée (membre du CD de la FFMN) de son poste de secrétaire général de Naviga que l'on peut trouver là : http://www.naviga.org/?p=788 et mes commentaires là : viewtopic.php?f=11&t=1107&p=7336#p7329

Pourquoi tant de haine (et de bêtise) de la part de membres de la FFMN ? Nous sommes quatre à avoir démissionné du comité directeur le 1er avril 2017, à la première réunion du CD après l'élection. Les mêmes quatre n'ont pas renouvelé leur licence en 2018. Les motifs de ces démissions sont publiées sur ce forum à partir de là : viewtopic.php?f=11&t=1107#p5725. Suite à ça, les membres du bureau on menti effrontément dans le CR et se sont livrés à quelques mesquineries de bas étage comme m'empêcher d'accéder à l'espace "membres" alors que je satisfaisais toutes les conditions pour y avoir accès. Il y a eu aussi dans la publication "FLASH INFO n°1" une attaque contre les démissionnaires, les accusant de tous les maux, pour laquelle j'ai demandé un droit de réponse dans les formes prévues par la loi. Droit de réponse qui m'a été refusé et qu'ils ont eu la bêtise d'écrire dans un CR du CD du 10 juin 2017. Il se sont contentés de publier une nouvelle version de FLASH INFO expurgée du paragraphe litigieux. Bien évidemment, je ne pouvais laisser passer l’affront sans réagir et j'ai commencé à dénoncer les agissements de cette équipe car j'estime que TOUS les modélistes ont le droit de savoir ce qui se passe dans l'instance censée les représenter auprès des pouvoirs publics. Le moins qu'on puisse dire, c'est que ça n'a pas plu, à tel point qu'ils ont bricolé illégalement le règlement disciplinaire pour m'interdire de licence à partir de 2018. Soit dit en passant, c'était défoncer une porte ouverte puisque j'avais clairement manifesté l'intention de quitter la FFMN. J'ai quand même demandé une conciliation au CNOSF, pour le principe. Le conciliateur a conclu que je devais être réintégré mais le bureau a décidé de maintenir l'exclusion ce qui, comme disait M. Chirac, "m'en fait bouger une sans toucher l'autre". Bel exemple de respect d'une décision officielle...

Pour en revenir aux messages qui circulent, avec majoritairement des propos "à côté de la plaque" voire purement mensongers, dont un émanant d'un dirigeant de club qui se contente d'une licence "loisir" pour économiser 15 €, il est évident que leurs auteurs sont des affidés de l'équipe dirigeante actuelle. Cousu de fil blanc. De bons petits troufions qui obéissent aux ordres du capo93378 Tout le contraire d'une preuve d'intelligence. :mrgreen:
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2163
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL »

Bonjour.

Une bonne âme a attiré mon attention sur un courrier de monsieur Billet. Ce courrier qui est adressé au président de Naviga et figure en bonne place sur le site de la FFMN est en quelque sorte un exploit :
Le style est (très) lourd mais la pensée est légère, voire évanescente. Et surtout faire un texte plat avec des mots creux, c'est de l'art.

Fidèle à lui-même, monsieur Billet n'a pas pu s'empêcher de jouer au Petit Poucet et d'y semer ses fautes d'orthographe, de grammaire ou de syntaxe. Voir copie ci-dessous.
.
LT_FFMN-NAV.jpg
LT_FFMN-NAV.jpg (268.05 Kio) Vu 11807 fois
.
Ce qui est grave, c'est qu'il semble affligé d'une méconnaissance totale de la fondation de la FFMN, appelée Miniflotte à l'origine. Il prétend que la FFMN fait partie des fédérations fondatrices de NAVIGA, ce qui est faux. En réalité, c'est l'AFAT (Association Française des Amateurs de Télécommande, créée à la fin des années 40 par un certain Charles Pépin, le tout premier français a obtenir une licence de radiocommande, F1001) qui a été à l'origine de la création de NAVIGA en novembre 1958, ainsi dénommée officiellement en mai 1959. Celui-ci fut le premier président de NAVIGA de 1958 à 1962. L'AFAT comptait surtout des "bricoleurs" en électronique faisant majoritairement partie d'une association de radio amateurs, le REF (Réseau des Émetteurs Français) dont était membre mon ami Claude Bordier, qui fut le premier secrétaire de Miniflotte. Ce n'est que le 9 septembre 1963 que Miniflotte a informé Naviga de sa création survenue officiellement le 27 juillet 1963 par la fédération de plusieurs associations dont au premier rang l'AFAT dont Miniflotte prenait la succession, le MYC Paris, le MYC Picard, Maquettistes Navals Rouennais, Modèle Marine Club Dijonnais, Marine Modèle Club de Lorraine, Sport Modèle Toulousain, Le Triton Caennais, Cercle des Amis de la Mer de Marseille, Yachting Modèle Club Palois, Association des Modéliste Nantais, Centre de Loisirs Populaires de Bondy, Club Modéliste Poitevin.

On apprend que la FFMN a donné ses 3 pouvoirs au président et le résultat de cet abandon fait qu'il n'y a plus de français au "présidium" de NAVIGA depuis la démission fracassante de monsieur Vallée. Une bien belle manière de peser dans les décisions de cette organisation...

Il ne manque pas d'air ou alors c'est de l'inconscience / crétinerie / aveuglement / provocation (choisir une ou plusieurs des propositions) quand il "recommande de de se rapprocher de l'organisation IMBRA". Il faut savoir que l'IMBRA a été créé par des dissidents de NAVIGA dont principalement la famille Costa pour en concurrencer la discipline FSR. A mourir de rire, surtout quand il parle de la gestion "transparente" de l'IMBRA et qu'il demande à NAVIGA de publier ses comptes. Au lieu de donner des conseils, la FFMN ferait mieux de donner l'exemple puisque les comptes, au demeurant non conformes à la loi, sont dans un espace du site réservé à certains membres. Le code du sport impose en effet aux fédérations sportives que leur comptabilité soit conforme au PCG - Plan Comptable Général -, ce qui est loin d'être le cas de la FFMN dont la comptabilité est très fantaisiste. Soit dit en passant, l'omerta ne s'arrête pas à la comptabilité puisque la liste des membres y est également cachée depuis 2017, comme si c'était une maladie honteuse d'être membres de la FFMN...

Et c'est ce genre de personnage qui est censé représenter les modélistes navals auprès des pouvoirs publics. Affligeant et angoissant. Les Normands ne connaissaient pas la peur (dixit un album des aventures d'Astérix), il y en a d'autres qui ne connaissent pas la honte. Je l'ai pour lui.93623
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2163
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL »

Bonjour.

Le dernier numéro de "Message", Hiver 2019, la vitrine de la FFMN, vient de paraitre sur le site fédéral. On peut y lire des choses saisissantes : le président trouve l'année 2019 "intéressante" parce qu'il n'a pas été "convoqué par un quelconque tribunal du sport ou administratif....". Une petite question au passage : les intéressés seront-ils fiers d'êtres "quelconques" ? Et il se demande si "ceux qui nous poursuivent... auraient-ils largué les amarres et décidé d'aller voir ailleurs ?"

Ben non. Ce message en est la preuve, et c'est loin d'être fini. Dommage aussi qu'il n'ait pas précisé qu'il a été désavoué par ce "tribunal du sport" (plus exactement la commission de conciliation car ce n'est pas un tribunal et n'a donc pas la force de la chose jugée), qui avait proposé la réintégration des deux plaignants et que le CD (?) avait refusé d'appliquer. Dommage également qu'il n'ait pas précisé, non plus, que le tribunal administratif avait confirmé la réintégration. Personnellement je ne l'ai pas saisi car pour moi, la FFMN est morte.

Suit une liste de considérations qui pourraient être saluées, dites par d'autres, mais qui se termine par "boire le verre de l'amitié", comme si le modélisme n'était qu'un prétexte et picoler était une fin en soi. Alors, la FFMN une grosse bande de chouettes copains ? Plutôt un panier de crabes où chacun essaie de pincer les autres.

Les deux paragraphes suivants sont à hurler de rire quand on connait les dessous des cartes. Autosatisfaction et vantardises à toutes les lignes. Mais il manque l'explication fondamentale de la raison pour laquelle la FFMN perd depuis 2017 environ 10% de ses licenciés chaque année, surtout en région PACA (pertes de 40% ?), alors que les effectifs étaient stables voire en légère progression avant, et qu'on ne vienne pas me parler des smartphones, des consoles de jeux et des drones, même s'ils ont une (petite) part de responsabilité dans le non renouvellement des effectifs.On reste pantois à la lecture du 7e paragraphe (Avec mes amis...) : plein de bonnes intentions sauf qu'ils font exactement le contraire. Comme disait C. Pasqua : les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

On apprend aussi que la FFMN ne s'est même pas donnée la peine de voter pour un représentant à Naviga et à confié ses mandats aux belges. Courage, fuyons. A côté de ça, le membre de la FFMN qui était secrétaire général de Naviga démissionne avec fracas. Allez comprendre.

Et on en arrive à la tempête dans un verre d'eau. Ces messieurs jouent les vierges effarouchées à cause d'un édito de S. Ducruit dans la revu MRB où il décrit une situation qui, malheureusement, n'est pas exactement dithyrambique pour la FFMN et y ajoutes quelques commentaires. Ils vont même jusqu'à qualifier cet édito de diffamatoire. Une petite formation en français leur serait bien utile pour savoir ce qu'est réellement une diffamation et aussi de se renseigner sur ce qu'est la déontologie d'un journaliste, avant d'écrire de telles niaiseries. Il y a un *gros* problème d'anosognosie à la tête de la FFMN et donc, pas de diagnostic et pas de médication. Un remède efficace serait pourtant de renvoyer à leurs études la totalité du bureau, et même exclure certains de la FFMN, et une partie du reste du CD. Ces gens font plus de mal à la FFMN que les pires présidents précédents.

Ils ont demandé un droit de réponse alors que AMHA, ça ne s'impose pas du tout, d'une part parce que c'est surtout l'organisation Naviga qui est critiquée et ce serait à elle de répondre et pas à la FFMN et d'autre part, un organe de presse a parfaitement le droit de rapporter des faits prouvables - M. Cauty ayant par ailleurs fourni des informations qui corroborent certains passages de l'édito - et de donner son opinion sur ces faits. Si ce droit de réponse est la diarrhée verbale qui s'étale de la page 4 à la page 6, ils ont tout faux. Le droit de réponse est encadré par une loi que l'on peut trouver facilement sur le site gouvernemental "Légifrance" et il serait prudent d'aller y faire un tour avant d'écrire n'importe quoi, et particulièrement l'article 13 (https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe ... 0006070722). Et surtout, il ne manquent pas de culot, ayant eux-même refusé un droit de réponse demandé dans les formes légales suite à la parution sur le site fédéral d'un fichier intitulé "FLASH INFO N°1" dans lequel les démissionnaires du comité directeur étaient faussement accusés des maux dont souffrait la FFMN à ce moment. Ils on même eu la sottise de l'écrire dans un CR de réunion du CD du 10 juin 2017 et se sont contenté de publier une nouvelle version de ce "FLASH" amputée des paragraphes litigieux. Vous avez dit "incohérence" ?

Et en remettre un telle couche pour quelques lignes d'un édito, certes indigeste pour certains, c'est indubitablement se muer en remueur d'excréments. Que ne feraient pas certains pour se donner l'ombre d'un semblant d'importance ?

Quand on sait que l'un des textes cités a été rédigé par le président d'un club qui ne paye qu'une licence "loisir" pour économiser les 15 € supplémentaires d'une licence "dirigeant" (extrême pauvreté ou radinerie au delà du raisonnable ?), on peut juger de la crédibilité de tout ce verbiage et de la solidarité que ça sous entend.

On parle à nouveau de "l'élection de l'actuel président Jean-Pierre BILLET" alors qu'il n'a jamais été élu mais nommé par M. COSTA lors de la réunion du CD du 22 janvier 2017. Ils ne sont d'ailleurs pas à un mensonge près comme celui de prétendre que la résolution que j'avais envoyée pour l'AG de janvier 2018 n'était pas légale alors qu'ils ont utilisé exactement le même article pour exclure du CD F. ROUSSEL. Et pour mieux assoir leur pouvoir, ils on bricolé de nouveaux statuts et règlements pour s'intégrer encore davantage à la FFM alors que cette affiliation ne rapporte strictement rien à la FFMN, bien au contraire puisque ça lui coûte 600 € (budget prévisionnel 2019), à part pouvoir se vanter d'être reconnue (indirectement) par le ministère de la jeunesse et des sports, ce qui permet théoriquement de délivrer des titres de champion de France. La belle affaire ! Je serais très curieux de connaitre la moyenne d'âges des modélistes navals dans et hors de la FFMN, qui doit être bien au delà de "l'âge pivot" permettant de faire valoir ses droits à la retraite. Alors , la jeunesse et le sport ... à d'autres.

Si certains modélistes, ayant la foi du charbonnier ou avides de médailles et de reconnaissance, font confiance à cette équipe dirigeante, grand bien leur fasse. Mais les plus lucides finiront par comprendre que, par la faute des dirigeants actuels, qui ne voient que par la compétition et le thermique, la FFMN va droit dans le mur et risque de ne jamais s'en remettre. Pour ceux qui considèrent le modélisme naval comme un loisir, ils trouveront leur bonheur dans des clubs en dehors de la FFMN, voire même seulement dans leur atelier personnel, ou refuseront de prendre une licence FFMN si leur club persiste à y adhérer. Ils feront l'économie de donner leur argent pour des activités qui ne les concernent pas et enverrons ainsi un message signifiant leur désaccord avec la politique actuelle qui n'a que mépris pour tout ce qui n'est pas compétition et/ou thermique97404
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

larame
Messages : 19
Enregistré le : 31 juil. 2017, 09:59

Re: Petite saga de la FFMN

Message par larame »

Bonjour a tous,
Eh bé dit donc le monsieur qui se dit "Président " n'a pas été élu mais mis en place par un autre qui doit tirer les ficelles ,oh mais que c'est beau tout ce cirque.....

Au club lorsque l'on a lut tout cela , on a bien rigoler et comme un nous a dit la personne qui se dit "président " c'est plutôt une marionnette dont le trésorier adjoint tire sur les ficelles pour qu'il bouge que cela soit lui ou les autres ,mais qu'elle intelligence dans ce cirque ou bazar....

Bien NOUS, on n'est pas prêt de faire parti d'un machin qui ne sert a rien vu que ce sont les gars du thermique qui tire les commandes.....

Bye.....

Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2163
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL »

Bonsoir.

Un aimable membre du forum m'a mis en garde suite à des propos du président de la FFMN du fait que celui-ci aurait déclaré qu'il me "casserait la gueule" (sic) s'il me rencontrait. Les messages publiés sur ce fil n'y sont probablement pas pour rien. C'est le quatrième après l'ex trésorier, un président de la région qui a perdu le plus de licenciés et un président de club ayant organisé récemment un championnat de France. Que du beau monde... Ça devient une manie chez ces gens-là. J'ai vu de mes propres yeux M. Costa s'aventurer sur ce terrain face à M. F. Roussel le 21 janvier 2017 et il m'avait déjà proféré cette menace à l'issue de la tentative de conciliation au CNOSF, qu'ils ont refusée. bis repetita. J'en frémis d'angoisse. :roll: Il est vrai que le risque est assez minime vu que le courage n'est pas leur vertu cardinale : grandes gueules, petits bras...

Si ces informations sont fausses, je les invite à publier ici un démenti sous forme de "droit de réponse" bien que ce dernier ne soit pas une obligation légale sur un forum, conformément à la loi. Voir deuxième alinéa de l’article 1er du décret n°2007-1527 du 24 octobre 2007 relatif au droit de réponse applicable aux services de communication au public en ligne et pris pour l’application du IV de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique. :lol: :lol: :lol: Une absence de démenti vaut confirmation. Je précise cependant à tout hasard que j'ai les enregistrements audio de certaines de ces menaces et notamment d'une savoureuse et édifiante conversation téléphonique avec l'un d'entre eux...

Ça me fait irrésistiblement penser à cette célèbre chanson d'Alain Souchon datant de 1974 : "J'ai 10 ans... T'ar ta gueule à la récré...". et, effectivement, c'est quand on ne sait pas argumenter valablement qu'on en arrive à ce genre de menace. 10 ans, c'est encore le temps du "bac à sable" et le niveau intellectuel de ces "terreurs" semble s'être bloqué à cette période, encore qu'au CM2 les enfants font généralement beaucoup moins de fautes d'orthographe...

Ce genre de menaces ne mérite qu'un haussement d'épaules mais traduit le désarroi de cette clique qui ne sait pas quoi répondre et confirme leur inadéquation à être dirigeants d'une fédération, fusse-t-elle simplement d'amateurs de petits bateaux. Qu'ils se méfient quand même s'ils venaient à tenter de mettre leurs sombres desseins à exécution : il n'est pas certain que je me laisse faire. Si ça continue, il va peut-être falloir qu'ils prennent des billets99169 :lol:

PRÉCISION IMPORTANTE : Ils se plaignent de recevoir des courriers et des appels téléphoniques d'insultes. Ni moi ni mes amis ne sont à l'origine de ces courriers et appels. Nous somme très largement au dessus de ça. Mais peut-être que certains membres (ou ex) de cette fédé se sentent trahis, sont écœurés par leurs agissements et veulent leur faire savoir. La meilleure méthode, et de loin, c'est de "voter avec ses pieds" en cessant de payer une licence.
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Avatar du membre
serge
Messages : 232
Enregistré le : 21 juin 2011, 18:59
Localisation : neuf trois

Re: Petite saga de la FFMN

Message par serge »

Hello !
Quel fut mon amusement en lisant le dernier "Message". Les extraits des courriers de la rubrique “ Réponse a (Déjà une faute) MRB ET PAN… sur le bec” n'émanent que de 3 ou 4 courriers contrairement à ce qui est sous-entendu. Et rien que le titre est d'un infantilisme,(comme le reste de la mise en page).
A noter que ces Messieurs ont demandé un droit de réponse pour un texte qui n'est qu'une série de constats et bien moins virulents envers la Naviga que le compte rendu des championnats du monde de la classe S. Est-ce que la Naviga va demander un droit de réponse ?

Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2163
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL »

Bonjour.
rien que le titre est d'un infantilisme, (comme le reste de la mise en page)
Normal... Quand on regarde qui est l'auteur du PDF, on n'est pas surpris, c'est un de ceux qui veulent me "casser la gueule" (sic). Age du bac à sable et niveau intellectuel en corrélation.

Ah, petit rappel : je n'ai pas une gueule mais une bouche qui leur dit bien des choses. :mrgreen:
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2163
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL »

Bonjour.

Voici plus de deux mois que rien ne justifiait une intervention sur ce fil mais une réunion du comité directeur et l'AG de la FFMN comportent des déclarations qui demandent réponse.

Petit rappel historique :
Après la douloureuse séquence DIDIER # COSTA au cours de laquelle M. DIDIER, excédé par le comportement du trésorier, a "pété les plombs", ce qui peut se comprendre quand on connait le dossier, a organisé en dépit des statuts et règlements, notamment le règlement disciplinaire, une nouvelle commission de discipline non conforme à ce règlement. Cette nouvelle commission sans existence légale s'est réunie en plein mois d'août et a exclu M. COSTA en bafouant les droits de la défense. Comme les membres du comité directeur n'ont pas accepté ce coup de force illégal, M. DIDIER a assigné au TGI de Nanterre tous les membres du CD qui ont refusé de le suivre dans sa vindicte.

A l'époque, alors que j'étais membre de la commission de discipline d'appel et pressenti pour être président de la commission de discipline de première instance, j'avais conseillé à Mrs DUCRUIT et COSTA d'organiser une réunion extraordinaire du CD et de voter une résolution abandonnant l'instance. C'était simple, immédiat et ça ne coûtait rien. Je n'avais pas compris pourquoi à l'époque, mais M. COSTA a voulu continuer l'instance pour faire condamner M. DIDIER. Comme au TGI il faut un avocat, devinez la suite...

Je me suis présenté à l'élection au CD de janvier 2017 où j'ai été confortablement élu. A la première réunion, en janvier, de ce nouveau CD, M. COSTA nous a longuement bassinés avec la lecture d'un document qu'il avait préparé et baptisé "bilan et perspectives", ce qui n'était pas vraiment de saison, et qui a fait que nous n'avions plus matériellement le temps de procéder à une élection au scrutin secret comme c'est prévu à l'article 15 des statuts. M. COSTA en a profité pour nommer les membres du bureau. A ce moment, peut-être par naïveté, nous n'y avons pas vu malice et accepté.

Comme je m'étais présenté pour aider M. DUCRUIT à remonter la FFMN et essayer de lui rendre le lustre qu'elle avait à ses débuts, j'avais préparé, en concertation avec les membres de la commission voile dont j'avais été élu directeur sportif, une série de propositions pour non seulement remonter la discipline voile mais la FFMN en général. Ces propositions ont été rejetées vulgairement par M. ROSE et M. COSTA n'en a jamais tenu compte, laissant son document "bilan et perspectives" en l'état. Les semaines qui ont suivi ont montré qu'il nous avait "roulés dans la farine", ce qui fait que nous avons été quatre à démissionner du CD dès la première réunion et aucun de nous n'a souhaité rester membre par la suite. Nous n'avons d'ailleurs pas été les seuls puisque 259 autres licenciés de 2017 n'ont pas non plus repris de licence en 2018. Un bon début !

M. BILLET a tenu des propos déplacés au sujet de ces quatre démissions au cours de cette réunion du CD et a accusé les démissionnaires d'être responsables de tous les maux de la FFMN, notamment dans une première édition d'un document publié sous le nom de "FLASH INFO N°1". Bien évidemment, ces accusations ne pouvaient rester sans réponse et j'ai demandé, dans les formes légales, un droit de réponse. Une délibération du CD nous a refusé ce droit, se contentant d'expurger les paragraphes litigieux dans une nouvelle version et par mesure de rétorsion, a aussi changé le code pour la partie réservée aux membres pour nous en interdire l'accès, dans la plus parfaite illégalité, et j'ai dû menacer de déposer un plainte pénale pour "discrimination sans cause" pour l'obtenir. Ils en ont profité pour faire disparaitre de l'accès public un certain nombre d'informations comme la liste des licenciés et des clubs. A partir de ce moment et de cette provocation, j'ai commencé à publier des information sur le comportement de ces gens et apporté des preuves de leur incompétence. Bien évidemment, ça n'a pas plu...

M. BILLET avait écrit le 14 février 2017 : "Ce n'est pas sous ma présidence que le despotisme reviendra." Voir : viewtopic.php?f=11&t=1107#p5714 . Et pourtant il a un comportement bien pire que ce dont il accuse un de ses prédécesseurs. Ce monsieur ne supporte pas que quelques vérités soient portées à la connaissance des modélistes alors que j'estime que chacun a le droit de savoir ce qui se passe dans l'organisation censée les représenter. De plus, ça devient à la mode avec les "# balance ton xxx". Puisqu'on nous a refusé des mises au point de l'intérieur de la FFMN, il n'y a que de l'extérieur, et notamment par ce forum, que l'on peut porter la contradiction. Ça plait encore moins et on continue à nous accuser des problèmes subis par la FFMN car ces gens refusent de voir la réalité en face et d'admettre que c'est leur comportement qui est presque exclusivement responsable de la fuite de licenciés. Après les accusations, les menaces pour essayer de nous faire taire. M. DUCRUIT ayant eu le malheur de décrire dans un édito une situation vécue par un concurrent au dernier championnat du monde "maquettes" et qui n'est pas à la gloire des dirigeants actuels, il subit un déferlement de bêtise et de haine, qualifiant cet édito "d'article infâme", rien que ça, et ils accusent leurs détracteurs de faire preuve "d'assauts verbaux haineux " alors qu'il ne s'agit pas du tout de haine mais de la description quasi entomologique d'une situation et de comportements.

Si je vois une déjection canine sur un trottoir, je n'en éprouve pas de la haine, sauf peut-être un tout petit peu pour le propriétaire du chien qui l'a déposée, mais simplement un sentiment de dégout et je me dis que cette chose n'est pas à sa place. J'ai à peu près le même sentiment pour un certain nombre de membres du CD de la FFMN. et la haine n'est pas de mon côté, c'est même tout le contraire puisqu'à différentes occasions, un certain nombre de membres du bureau ou de leurs copains ont déclaré devant témoins qu'ils voulaient "me casser la gueule" (sic). Je leur déconseille d'essayer... On ne sait jamais, je pourrais me défendre.

Tout ceci fait que j'ai décidé d'envoyer à M. BILLET une lettre ouverte dont on peut prendre connaissance dans le fichier PDF joint. Je lui ai envoyé cette lettre il y a quelques jours en lui proposant un droit de réponse. Aucune réaction à ce jour107061
.
LT_Billet.pdf
(112 Kio) Téléchargé 766 fois
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2163
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL »

Bonjour.
.
Dans le CR de l'AG du 25 janvier, figure un tableau fort intéressant sur les effectifs de la FFMN depuis 2004. Il y a des plus et des moins et j'ai rassemblé les informations les plus intéressantes dans un tableau Excel avec le nom du président en exercice.
.
effectifs_FFMN.png
effectifs_FFMN.png (23.59 Kio) Vu 10509 fois
.
Tout d'abord une remarque : l'effectif mentionné chaque année ne reflète pas les efforts du comité directeur (et du président) en exercice mais est le reflet de l'année précédente. En effet, les membres reprennent leur licence tout à fait en fin d'année ou au début de l'année suivante d'après le sentiment qu'ils ont eu de la gestion de l'année écoulée. Par exemple, les effectifs de l'année 2017 ne représentent pas les efforts de M. BILLET mais le bilan 2016 de M. DUCRUIT.

(1) Le président SANTELLI est décédé en janvier 2003 et M. CHARTIER a pris la relève quelques semaines plus tard mais la FFMN est restée sur la lancée du président précédent et les 1435 licenciés de 2004 sont donc en partie le résultat du travail de M. SANTELLI.

(2) La baisse des effectifs 2014 et 2015 est le résultat du conflit désastreux entre messieurs DIDIER et COSTA car les années précédentes, les effectifs étaient en progression. On remarquera que quand S. DUCRUIT a pris la présidence après le départ de J. DIDIER pendant 2 ans, les effectifs sont repartis à la hausse.

(3) heureusement pour la FFMN ce résultat 2020 n'est que provisoire. Il est cependant à comparer avec les effectifs à des dates identiques les années précédentes : 529 le 18 janvier 2020, 513 le 18 janvier 2019. Je n'ai pas les chiffres à la même date des années précédentes. Cependant cette légère embellie de 16 licenciés de plus qu'en 2019 ne doit pas faire illusion. Déjà, au 22 février (hier) on compte 657 licenciés, le 22 février 2019, 666 licenciés, le 17 février 2018, 740 licenciés et le 17 février 2017, 785 licenciés. C'est à partir d'octobre que le bilan doit être dressé ou au plus tôt le début avril car le règlement prévoit que les licences individuelles doivent être versées au plus tard le 31 mars et les licences prises après août comptent pour l'année suivante. Le 31 janvier pour les inscriptions de clubs.

A noter, mais ce n'est écrit nulle part, que c'est dans la région "Méditerranée" que la baisse des effectifs (et corrélativement des clubs) est la plus forte, très supérieure à la moyenne nationale. Est-ce la personnalité du président de cette région qui pose problème ?

Dans le CR de la réunion du CD de janvier, M. BILLET se pose la question du bilan de sa mandature. Le tableau ci-dessus est déjà une partie de la réponse.

Selon un vieux proverbe paysan : "C'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses."
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

polo751
Messages : 17
Enregistré le : 10 janv. 2012, 23:50

Re: Petite saga de la FFMN

Message par polo751 »

Bonjour.

Est-ce pour remercier M. CHARTIER de ses brillants résultats (perte de 344 licenciés) que le CD actuel lui a alloué une licence gratuite à vie ? Et pourquoi pas en attribuer une à M. DIDIER qui, lui, a augmenté les effectifs de 100 licenciés avant le clash avec M. COSTA ? Et pourquoi pas aussi à M. DUCRUIT qui a remonté le nombre de licenciés de 27 en 2 ans dans une période difficile ?

Ne soyez pas timide, M. BILLET, répondez.

Répondre