Aujarques en panique

[IMPORTANT : A LIRE AVANT DE S'INSCRIRE. Les comptes Gmail, Hotmail, MSN, Live, Yahoo, etc. et l'usage de proxy sont INTERDITS = FORBIDDEN ]. Vous trouverez ici les règles d'utilisation du forum et des informations sur le forum et le site associé. Si vous avez des idées pour améliorer cet outil de communication, c'est aussi ici.
MaitreK
Messages : 1
Inscription : 27 mai 2018, 11:22

Aujarques en panique

Message par MaitreK » 27 mai 2018, 19:27

B'jour tout le monde...

Marc, presque à la retraite (dans 2 mois), j'habite un charmant village du Sud de la France, ensoleillé mais très pauvre en modélisme naval. Il y a 40 ans, lors d'un déménagement, j'ai trouvé au dos d'une armoire le plan d'une vedette et j'ai chopé le virus. Bon, ok, je ne savais pas qu'il fallait border de façon uniforme la coque, donc j'ai été obligé de compenser mon gouvernail en permanence vu que ma coque était vrillée et marchait comme un crabe. Puis, ce fut le Duck de Marc Spitaels que j'ai réduit au pantographe pour l'alimenter en électrique. Puis.... plus rien... si ce n'est une tripotée de gamins à éduquer et une carrière informatique chiante mais enrichissante.

Aujourd'hui, tout a changé: on ne trouve plus de boutique de détail du bois, plus ou presque plus de magasins de modélisme - source de précieux conseils -, les radios ont changé, les brushless sont apparus, on fait même des sous-marins qui vont sous l'eau et des avions à réaction qui vont tellement vite que je ne sais pas comment ils peuvent se piloter. Bref, je suis dans la cagade la plus complète, je me retrouve ignorant de tout. Et c'est là que je compte sur vous. Socrate ne disait-il pas: "La connaissance s'accroit quand on la partage"?

J'aimerais avant de passer de vie à trépas construire une pilotine (un vieux plan de celle de Dakar) pour sa coque bien planante et leur maniabilité, une vedette SNS 142 (pour sa pureté de lignes), une barque marseillaise pour un plus vieux que moi habitant à Martigues et ayant pêché sur l'une d'entre elles pendant des années et un superbe voilier ketch, moderne, grec je crois, dont j'ai caressé le plan à mes heures perdues et que je voudrais faire le plus réaliste possible. Mais quel modèle en premier? Bois? Carton (au club à Sommières, ils font ça pour des coques à bouchains vifs)? PVC? Polystyrène? Et quelle va en être l'autonomie, l'électricité c'est pas terrible mais ça fait pas de bruit et ça ne pue pas... Au secours les copains!

Bonne journée à toutes et tous
Marc

Avatar de l’utilisateur
JiPeheL
Modérateur
Messages : 1655
Inscription : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Aujarques en panique

Message par JiPeheL » 28 mai 2018, 08:59

Bonjour.

Pas le temps de répondre complètement ce matin mais il faudrait d'abord répondre à une question élémentaire : place et outillage, deux points essentiels pour la construction en modélisme naval.

Pour le reste, les fournitures, on trouve pratiquement tout ce qu'on veut sur Internet et pour les conseils, il y a les forums, certains spécialisés sur tel ou tel type (sous-marins, offshore, arsenal, etc.).

La propulsion électrique d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec ce qui se faisait dans les années 60 ou 70. Un moteur brushless alimenté par des LiPo peut sortit plus de watts au kilo que n'importe quel thermique : Un moteur courant de 80 grammes peut sortir plus de 600 W, soit la puissance d'un bon 5cm² qui pèse dans les 250g. Certains vont me rétorquer qu'un 3,5 cm² de course peut sortit près de 3CV (2200 W) mais dans quelles conditions ? pot accordé (lourd), puissance sur une faible plage de régimes (très haut, dans les 30000 t/mn), réglage délicat, etc., sans compter que le thermique se voit interdit de plus en plus sur les plans d'eau (bruit, pollution avec l'huile).

Le record de vitesse actuel en bateau en électrique (à ma connaissance) est aux alentours de 270 km/h...

Pour une reprise d'activité, je conseillerais plutôt la pilotine, pas compliquée, rapide à construire et qui donnera la satisfaction d'avoir fini quelque chose.
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Répondre