Arnaque à la rénovation énergétique (rien à voir avec les petits bateaux).

Pour se présenter, discuter de modélisme naval ou d'autres choses, c'est ici. Attention nous sommes au Yacht Club. La camaraderie n''exclue pas une certaine tenue : les hurlements et les "engueulades" seront mal jugés, mais on peut prendre un verre au bar.
Avatar de l’utilisateur
JiPeheL
Modérateur
Messages : 1860
Inscription : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Arnaque à la rénovation énergétique (rien à voir avec les petits bateaux).

Message par JiPeheL » 01 juil. 2019, 19:19

Bonjour à toutes et tous.

L'offre de panneaux solaires ne semblant plus faire suffisamment recette pour les escrocs de tout poil (voir le fil viewtopic.php?f=11&t=1396), ils ont trouvé un nouveau truc pour vous escroquer. Comme moi, vous recevez probablement des publicités pour faire isoler votre maison pour un euro et même des sollicitations téléphoniques.

La semaine dernière, j'ai ainsi reçu un de ces appels qui me promettait monts et merveilles, notamment comment obtenir des aides de l’État. Bien que pas dupe, j'ai accepté de recevoir le fameux technicien qui allait me permettre de faire de grosses économies. Le bonhomme est arrivé ce matin. Je pensais, bien que ce ne soit pas la saison pour ce genre de mesure, qu'il allait avoir une caméra thermique pour visualiser les déperditions. Que nenni, il avait un simple thermomètre "laser", ce qui ne sert pas à grand chose pour faire un diagnostic énergétique. Pas de chance, j'en ai un aussi et d'évidence le mien était bien plus performant que le sien (il me sert à mesurer sans contact la température des moteurs, ESC et batteries de mes bateaux. J'envisage d'ailleurs d'acheter une véritable caméra thermique mais jusqu'à présent le prix (environ 1600 €) était assez dissuasif. De nouveaux modèles plus abordables (environ 600 €) viennent d'arriver sur le marché et ce serait bien pratique pour *voir* la répartition des températures sur des montages électroniques de puissance.

Donc revenons à ce fameux technicien. Il a commencé par inspecter mes factures d'électricité et a trouvé qu'on payait trop. Ça, c'est pas difficile. On a fait le tour de la maison et il a mesuré l'humidité avec un humidimètre à induction (le truc qu'on pose sur un mur et qui est censé indiquer le taux d'humidité). Mesure bidon. J'ai un *vrai* humidimètre avec des pointes que l'on enfonce dans le matériau à mesurer. C'est ce qu'utilisent les professionnels du bois (vérifier un séchage suffisant avant sciage) ou les peintres. Le mien dispose même de différents paramètres selon la nature du matériau (4 types pour le bois et 4 types pour la maçonnerie). Il ne savait même pas qu'un bois est considéré comme sec en dessous de 17% et le taux d'humidité n'est plus mesurables en dessous de 5% (pour ceux que la question intéresse, ils peuvent lire avec profit ce lien : http://passion.bois.free.fr/le%20materi ... ois%20.htm). Il est allé mesurer l'humidité dans ma charpente et a trouvé des valeurs de 8 à 9%, ce qui est en réalité un bois très sec. Ce couillon en a décrété qu'il y avait des fuites dans ma toiture et a décidé que ça venait des tuiles faitières qu'il fallait remplacer. :mrgreen: On était bien loin de la rénovation énergétique... Ma maison est parfaitement isolée (10 cm de polystyrène dans les murs, 20 cm de laine de roche sous toiture, double vitrages, etc.)et le sous-sol est chauffé avec une pompe à chaleur. Toute la charpente est en bois traité à cœur et en grande partie vernie ou peinte. Rien à essayer de pouvoir fourguer de ce côté là...

Alors, il s'est déchainé sur les tuiles faitières dont le ciment de scellement était soi-disant fissuré (il y a un peu de mousse sur les bords) et une porte grande ouverte pour l'humidité et après un baratin interminable, m'a sorti un devis de rien moins que 4620 € pour en remplacer les 12 mètres, soi-disant en posant un zinc assurant une ventilation. En plus, ils ne connaissait pas les marques de tuiles. Je ne suis pas couvreur de métier mais j'ai suffisamment vu faire des toitures pour comprendre que son truc, c'était bidon. Les tuiles faitières se posent soit au mortier et il n'y a besoin de rien d'autre, voir https://www.systemed.fr/conseils-bricol ... ,2783.html soit avec un closoir ventilé, voir https://www.distriartisan.fr/blog/le-cl ... en-oeuvre/, mais ça ne coûte pas plus cher (il y a plus cher de marchandise mais ça va plus vite), sauf en rénovation. Quand bien même le mortier serait fissuré, ce qui est impossible à voir sans monter sur le toit, il suffit d'ouvrir les fissures à la disqueuse et de boucher au Sikaflex (mastic polyuréthane très adhérent). Pour 12 mètres, c'est au grand maximum une journée de travail, pose et dépose de l'échafaudage comprises, deux ou trois cartouches de Sikaflex (6,50 € pièce) et un ou deux disques à matériaux (1,5 € pièce) soit une intervention à 4 ou 500 € maxi pour un artisan travaillant seul ou 8 à 900 € pour une équipe de deux ouvriers par sécurité. En déroulant le grand jeu (closoir ventilé), ce qui est presque impossible chez moi car les tuiles (Gilardoni) ne sont plus fabriquées, il faut 3 ou 4 jours de main d’œuvre et le devis ne devrait pas dépasser 2500 €.

Comme sa proposition ne m'intéressait pas, il a téléphoné à son patron pour obtenir une remise (le coup ultra classique du complice escroc) et a fait une nouvelle proposition à 2915 €. Comme je ne voulais toujours pas signer de devis, il insistait lourdement et j'ai été obligé de le menacer d'appeler la gendarmerie pour qu'il me lâche.

Conclusion : si vous êtes sollicité par téléphone par une de ces entreprises de "rénovation énergétique" et ne voulez pas être enquiquiné par un de leurs "commerciaux", raccrochez.
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Avatar de l’utilisateur
JiPeheL
Modérateur
Messages : 1860
Inscription : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Arnaque à la rénovation énergétique (rien à voir avec les petits bateaux).

Message par JiPeheL » 02 juil. 2019, 14:34

Bonjour.

Par curiosité, j'ai fait une recherche sur le Net au sujet de cette entreprise. Une consultation de Google Earth / Street view fait apparaitre que ce n'est pas vraiment ce que l'on peut appeler une entreprise mais simplement des bureaux à louer ou à vendre. Ça ne donne déjà pas confiance... mais le fond de l'affaire, c'est que cette société a déjà été condamnée en référé et en appel pour des faits similaires.

Voir : https://www.doctrine.fr/d/CA/Versailles ... F375442122

Nouvelle conclusion : avant de signer quoi que ce soit, *toujours* faire une recherche sur le Net pour voir à quoi ressemble le siège social de l'entreprise et avoir une idée de son "casier judiciaire". De plus, il est prudent, en recevant le "commercial", d'être accompagné d'une personne de confiance qui connait un peu la question et, à minima, de demander un devis à une autre entreprise locale. Du coup, j'ai fait un signalement à la DDCCRF du 94 chez qui cette entreprise n'est pas inconnue...
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Répondre