Le "petit" Mézois

Il est agréable pour les anciens membres du forum de connaitre les nouveaux, même succinctement. Bien que non obligatoire, cette petite formalité est utile ne serait-ce que pour qu'on puisse donner la réponse la plus pertinente en fonction de l'âge, de l'expérience, des moyens ...
Avatar de l’utilisateur
Eric de Mèze
Messages : 1
Inscription : 06 sept. 2019, 15:41
Localisation : Mèze 34140

Le "petit" Mézois

Message par Eric de Mèze » 07 sept. 2019, 10:25

Bonjour à tous et à toutes,

Je viens de m'inscrire sur ce forum et je viens me présenter à vous.
Je m'appelle Eric, j'ai 59 ans bien tassé, bientôt en retraite (dans 18 mois) et je prépare activement cette nouvelle vie en renouant avec une ancienne passion, le modélisme.
J'ai réalisé, il y a bien longtemps, un planeur en balsa puis il y a quelques années j'avais débuté un thonier ( jamais terminé) de 1 mètre.
Je suis basé à Mèze dans l'Hérault, ville située au bord de l'étang de Thau, face à Sète.
Proche de chez moi il y a le lac du Sesquier ou se retrouve les membres du club de modélisme Villeyracois dont je ne manquerais pas de devenir membre.
Je souhaite m'initier au pilotage de voilier. Je n'ai jamais navigué sur un voilier "grandeur" (hélas). Aussi je m'oriente, sur les conseils du président du club, vers l'achat d'un voilier de 6 à 800mm en prêt à naviguer pour avoir le plaisir de naviguer et ne pas être frustré pendant la fabrication de mon 1er voiler (modèle non défini à ce jour).
Je dispose d'un atelier, de l'outillage suffisant je pense pour commencer, et bientôt j'aurais le temps :D
Par contre il me manque le savoir faire et la culture maritime. Je compte sur vous et sur les membres du club de Villeveyrac pour combler mes lacunes.
Je suis plus attiré par les voiliers des années 1900 et vers les bateaux de pèche et de travail que par les modèles à moteurs. Pour l'instant ;)

Eric

Avatar de l’utilisateur
serge
Messages : 195
Inscription : 21 juin 2011, 18:59
Localisation : neuf trois

Re: Le "petit" Mézois

Message par serge » 08 sept. 2019, 09:50

Bonjour,
Il n'existe pas de prêt à naviguer dans la catégorie des voiliers de 1900 type aurique. Le seul kit qui existe est le Youpi de mon ami Dominique Tourte.
Attention car gérer un voilier avec un gréement aurique n'est pas évident pour un débutant.

Avatar de l’utilisateur
JiPeheL
Modérateur
Messages : 1872
Inscription : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Le "petit" Mézois

Message par JiPeheL » 08 sept. 2019, 22:47

Bonsoir.

Dans les voiliers "prêts à naviguer", un des plus répandus est le type RG65 (dont le "Dragon Force"). Il y en avait un chez HK pour environ 160 € presque prêt à naviguer (il ne manque que la radio) mais il est en rupture de stock. Les autres valent souvent presque le double...

SI vous pouvez voir un peu plus grand, regardez du côté des IOM. Il y a le "Phantom", toujours chez HK (presque prêt à naviguer), aux environs de 140€. J'en ai un, il est bien construit (sauf les cadènes un peu fragiles). En plus de la radio, il faut trouver du plomb pour remplir le bulbe de quille (lest) et il est difficile d'y faire rentrer plus de 1300 grammes. Le mieux serait d'ailleurs d'utiliser ce bulbe pour faire un moule en plâtre et y couler le plomb. On arriverait à environ 1700 à 1800 grammes, ce qui serait nettement mieux. Inutile de penser à des billes d'acier, ce serait beaucoup trop léger. Pour débuter, il est bien mais les voiles sont trop plates et il faudra rapidement passer à des voiles correctes, y compris les jeux B et C si on veut naviguer quand le vent souffle un peu fort.

Il y a d'autre modèle performants mais généralement nettement plus chers comme le Sea Cret de T2M, très répandu, par exemple. Pas beaucoup plus cher que le Phantom, mais coque en ABS (fragile) ou le Sea Wind de Kyosho.

Comme l'a écrit Serge, il n'existe pas de "gréement de tradition" (je n'aime pas le terme "vieux gréement") en kit, sauf peut-être l'Antarès de Krick mais à un tarif dissuasif (~800 € sans radio ni servos ni lest !) et encore moins "tout fait" navigants. Il faut trouver un plan, ce qui n'est pas si simple. Sur le site du club de Serge (https://www.myc-paris.com), il y a quelques plans, mais c'est loin d'être à la portée d'un débutant.

"Cerise sur le gâteau", les bateaux à "gréement de tradition" ne se pilotent pas du tout comme les bateaux de course genre RG65 ou le "Phantom". Ils ont une inertie beaucoup plus importante, une quille beaucoup moins profonde mais longue apportant un plan de dérive rendant les virements de bords délicats, sans compter un gouvernail moins efficace. Il faut anticiper considérablement pour ne pas rester planté bout au vent. En contrepartie, il ont un charme et une présence inimitables et procurent un grand plaisir (surtout après les centaines d'heures d'atelier pour les construire ;) ).
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.

Répondre