Petite saga de la FFMN

Pour se présenter, discuter de modélisme naval ou d'autres choses, c'est ici. Attention nous sommes au Yacht Club. La camaraderie n''exclue pas une certaine tenue : les hurlements et les "engueulades" seront mal jugés, mais on peut prendre un verre au bar.
Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2402
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL »

Bonjour.

Curieux... La FFMN ne communique plus sur la mise à jour de la liste des licenciés mais le compteur tourne quand même et ce n'est pas très encourageant...
Au 8 janvier 2019 : 427 membres
au 5 janvier 2020 : 373 membres
et aujourd'hui, 6 janvier : 190 membres249048
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.
Avatar du membre
serge
Messages : 264
Enregistré le : 21 juin 2011, 18:59
Localisation : neuf trois

Re: Petite saga de la FFMN

Message par serge »

Hello,
La Covid n'explique pas tout...
Où sont les objectifs qu'avait cru pouvoir atteindre l'équipe dirigeante ?
Je suppose que leurs lignes de téléphone doivent fonctionner à plein pour convaincre les présidents des clubs de renouveler l'adhésion de leurs membres.
Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2402
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL »

Bonjour.

Ça ne s'arrange pas côté adhérents :

16/01/2021 membres : 302
15/01/2020 membres : 489
manque : 187
18/01/2019 membres : 518
manque : 216
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.
Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2402
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL »

Bonjour.
.
FFMN_210130.jpg
FFMN_210130.jpg (65.65 Kio) Vu 2645 fois
.
:lol:...........:lol:...........:lol:...........:lol:..........:lol:...........:lol:...........:lol:...........:lol:...........:lol:...........:lol:
.
Ça s'écrit : Président
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.
Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2402
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL »

Bonjour.

Changement de code d'accès ? trop drôle :lol: :lol: :lol:

La FFMN ne communique toujours pas sur le nombre de membres et pourtant, il y a un léger mieux par rapport à la dernière mise à jour du 23 janvier :
Au 5 février, il ne manque plus que 193 membres contre 223 au 23 janvier.

Cependant, la dégradation globale continue :
05/02/2021 membres : 401
05/02/2020 membres : 594
manque : 193
15/02/2019 membres : 642
manque : 241
31/12/2020 membres : 796
manque : 395
253798
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.
Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2402
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL »

Bonjour.

Comparaison du jour (bon anniversaire :mrgreen: ) :

12/02/2021 membres : 451
12/02/2020 membres : 631
manque : 180
15/02/2019 membres : 642
manque : 191
14/02/2018 membres : 716
manque : 265

31/12/2020 membres : 796
manque : 345
31/12/2019 membres : 809
manque : 358
31/12/2018 membres : 920
manque : 469
31/12/2017 membres : 995
manque : 544


Bravo les artistes...
254830
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.
rcfan77
Messages : 88
Enregistré le : 13 févr. 2017, 11:33

Re: Petite saga de la FFMN

Message par rcfan77 »

et oui, à te lire, la FFMN est la SEULE fédération où le nombre d'adhérent a chuté.. et surtout en ce début d'année où le covid est toujours présent.

La FFVRC doit aussi etre gérée par les membres du CD de la FFMN
https://www.ffvrc.fr/fr/la-federation/q ... ences.html

C'est une constatation qui est valable pour toutes les activités modelisme et hors.
Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2402
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL »

Bonjour RCfan77

Je n'ai pas écrit que la Covid-19 était sans influence sur le nombre d'adhérents, même si cette année, elle y contribue.

Début 2018, il n'y avait pas de covid et il y a 75 membres de moins.
Début 2019, il n'y avait pas de covid et il y a 186 membres de moins.
Début 2020, il n'y avait pas encore de covid et il y a 199 membres de moins.
En ce début d'année, à date à peu près égale, il y la covid et (environ) 500 de moins.

Faut-il en conclure que la covid est seule responsable de près de 300 licences manquantes ? Ou bien de plus en plus de modélistes en on marre de la manière dont cette fédé est dirigée et n'y trouvent plus leur compte ?

Un exemple ? Dans un ancien règlement intérieur, les membres du bureau ne pouvaient pas exercer plus de 2 mandats consécutifs. Dans celui de 2016, cette disposition a disparu sauf pour le président. Avec le dernier de 2019, même le président n'est plus limité. Et de plus en plus, la FFMN perd son indépendance pour se mettre sous la domination de la FFM sans pratiquement aucun avantage en retour. Merci Y. Costa... Comment, dans ces conditions, avoir du sang neuf, des idées nouvelles, sortir d'une organisation sclérosée et obsolète ?

Ne faudrait-il pas plutôt baisser le montant des licences au lieu de faire ensuite des ristournes aux OD. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Et aujourd'hui, avec les moyens de communication modernes et la baisse des effectifs, les OD ont-ils encore un sens, une utilité, à part permettre à quelques-uns d'avoir des titres ronflants sur leur carte de visite ?
255025
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.
Avatar du membre
serge
Messages : 264
Enregistré le : 21 juin 2011, 18:59
Localisation : neuf trois

Re: Petite saga de la FFMN

Message par serge »

Hello,
Comment faire confiance aux responsables de la FFMN quand un de ceux-ci et pas des moindre écrit à propos de mes relations avec les pigistes de MRB et envoie son texte à plusieurs modélistes :

Durant les dix premières années de ce siècle la demande fut de plus en plus forte, disons au minimum un article par trimestre et au moins deux plans par an, rien à redire, la revue était correcte, payé dans les deux mois après parution, mais cela ne fut pas tout rose à la reprise de la revue en 2009, changement de direction (courant 2018) de rédacteur en chef (début 2019) , dès 2010 les paiements se firent attendrent alors que la demande restait la même, au point que certains pîgistes réclamèrent et certains claquèrent la porte, et non des moindres, bref en 2011 la revue me devait entre les pages et les plans la bagatelle de 4000 €, il m'aura fallut plus d'une année de courriers et de réclamations avant de voir arriver les paiements par bribes (en trois fois étalés sur 6 mois), en fait, lorqu'un article parait, exemple le 1er janvier, le rédacteur en chef se doit de donner à la trésorerie, le bon à payer du pigiste concerné, ce que Serge Ducruit ne faisait pas, répondant, "ce n'est pas mon problême, démerde toi avec la direction ».

Faux De quel droit peut-il affirmer une telle chose sans être au sein de la revue. Après chaque bouclage d’un numéro la comptabilité reçoit un tableau avec les noms des pigistes et le nombre de pages et même à chaque fois les coordonnées du pigiste

Pour ce qui est du cas de M. JCC, il m’a dit quand j’ai pris la direction de la rédaction de MRB : « je connais M. Sorlot (patron de la revue à l’époque) depuis bien plus longtemps que toi. Pour le règlement des piges je verrai directement avec lui ». Il ne m’a jamais tenu informé des retards de paiement. Alors que les autres pigistes m’informaient du retard de paiement. Dès que j’en avais connaissance, j’envoyais un mail de relance à M. Sorlot qui réglait au maximum les sommes dans les 10 jours.

Aujourd'hui je vois que la situation est loin de s'améliorer, les bons articles se font rares, la revue ne parait plus que 6 fois dans l'année au lieu de 12, est-il nécessaire de faire dans le luxe, dont le papier glacé, non ceal est au détriment de ceux qui travaillent et font vivre la revue, c'est à dire vous.

Cet argument est d’un enfantillage empreint de rancune. Si MRB a décidé d’améliorer sa présentation ce n’est certainement pas aux dépens des pigistes. C’est pour que la présentation des modèles soit à la hauteur de la qualité du travail de ceux-ci.

Ce n'est pas avec de tels propos que la FFMN va redorer son image. J'insiste en disant que la COVID n'explique pas seulement l'hémorragie que subit la fédération.
( j'ai laissé volontairement les fautes d'orthographe dans le texte de l'auteur de ces allégations).
Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2402
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Petite saga de la FFMN

Message par JiPeheL »

Bonjour à toutes et tous.

Ils ont osé (cf. Fernand Naudin dans "les tontons flingueurs").viewtopic.php?f=11&t=1107

Le compte rendu de l'AG de la FFMN vient d'être publié sur le site fédéral et le président Billet, loin de faire son autocritique pour le bilan désastreux de sa mandature (*) se gargarise des prouesses qu'il a accomplies et notamment des démêlés de la FFMN devant les tribunaux. A cette occasion, je suis personnellement cité :
.
MESSAGE-FFMN-21-01.jpg
MESSAGE-FFMN-21-01.jpg (37.71 Kio) Vu 1738 fois

Et là, je dis haut et fort :
.
menteurs.jpg
menteurs.jpg (26.06 Kio) Vu 1738 fois

En effet, le CNOSF n'est pas "un tribunal du sport" et la convocation était pour être entendu par la "commission de conciliation" qui, comme son nom l'indique, est faite pour tenter de rapprocher les points de vue et donner son avis juridique sur la question posée. Le président de la commission de conciliation est bien un magistrat, mais les propositions faites ne sont pas des jugements, ce sont des propositions qui ne sont donc pas exécutoires. Ces propositions sont toutefois transformées en jugements dans 99,9% des cas si l'on s'adresse ensuite à une autre juridiction, le Tribunal Administratif en l'espèce. Et cette proposition est sans ambiguïté : la commission de conciliation demande à la FFMN de rapporter sa décision de refuser de me délivrer une licence :
.
CNOSF_001.jpg
CNOSF_001.jpg (52.83 Kio) Vu 1738 fois

Ce n'est que la dernière des 5 pages dont 3 d'attendus. Je tiens à la disposition de ceux qui veulent en savoir plus, la totalité du document en PDF qui fait 1,7 Mo. Ces attendus expliquent, entre autres, pourquoi ma demande d'annulation de l'AG de janvier 2018 n'a pas été retenue, non pas qu'elle n'était pas recevable juridiquement, mais parce qu'elle sortait du cadre d'intervention du CNOSF et devait être présentée devant une juridiction civile, le TGI en l'occurrence, qui nécessite d'être assisté/représenté par un avocat.

Bien évidemment, étant personnellement mis en cause d'une manière mensongère dans cette édition de "MESSAGE", je ne manquerai pas de demander la publication d'un droit de réponse et demander l'application de l'article 13 de la loi du 29 juillet 1881 si nécessaire.

Dans leur rage de faire disparaitre un opposant que d'ailleurs je n'étais plus puisque j'avais décidé de quitter la FFMN et je n'avais pas demandé de licence pour 2018 (voir ma lettre de démission du 3 avril 2017 viewtopic.php?p=5725#p5725), ils ont refusé d'appliquer la recommandation du conciliateur. On notera au passage la confusion mentale de M. Billet le 14 mars (ça ne s'est pas arrangé depuis !) puisqu'il écrit "... le 13 mars signifié le 28 février..." alors que c'est bien évidemment le contraire et qu'il n'accorde pas le genre "... la proposition... signifiée... ". En plus de confusion mentale, M. Billet est peut-être aussi atteint d'un début de maladie d'Alzheimer puisqu'il ne semble pas se souvenir de la décision du CNOSF ni de son courriel cité ci-dessous.
.
CNOSF_002.jpg
CNOSF_002.jpg (77.91 Kio) Vu 1738 fois

Le refus de me délivrer une licence, que je ne demandais même pas, était donc parfaitement illégal pour de multiples raisons. La procédure normale aurait été de me convoquer en commission de discipline, mais le risque était trop grand qu'ils y prennent "un râteau".

A la lecture de ce CR, on apprend aussi que malgré 8 ans comme trésorier et 4 ans comme trésorier adjoint (adjoint sur le papier, mais pas dans la réalité, en violation des textes RI et statuts), M. COSTA est toujours incapable de présenter un bilan conforme au PCG (Plan comptable général) pourtant obligatoire dans une fédération sportive. A peu près la moité des numéros de rubriques (colonne "Codes"), sont purement fantaisistes, notamment le code "8000" pour les excédents. C'est sans doute pour ça que la FFMN investit dans un logiciel de comptabilité qui va coûter des centaines et probablement même des milliers d'euros parce qu'un soi-disant trésorier est toujours incapable de maîtriser la comptabilité au bout de 12 ans de mandats.

(*) La FFMN a perdu 40 % de ses membres durant son mandat : 995 en 2017 et 596 aujourd'hui et la covid-19 n'y a pas de responsabilité écrasante puisque dès 2018, 311 membres 2017 n'ont pas repris de licence.

Quand on a un bilan aussi désastreux, la décence voudrait qu'on ne se représente pas. Il va sans dire, mais c'est encore mieux en le disant, qu'avec de pareils dirigeants, la FFMN va finir par toucher le fond, mais je leur fais confiance pour ça : ils sont capables de creuser pour aller encore plus bas.
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.
Répondre