Fête annuelle du MNDTV le 4 septembre 2022

Si vous voulez convier des modélistes à visiter une exposition ou participer à une manifestation, c'est ici. Si vous voulez rendre compte (succintement) d'une visite ou d'une participation, c'est aussi ici.
Répondre
Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2894
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Fête annuelle du MNDTV le 4 septembre 2022

Message par JiPeheL »

Bonjour.

POur des raisons techniques, la fête du club initialement prévue le 11 septembre a été avancée au 4. Toutes nos excuses pour les éventuels désagréments.
.
Fete_2022-09-04.jpg
Fete_2022-09-04.jpg (197.14 Kio) Vu 728 fois
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.
Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 2894
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Fête annuelle du MNDTV le 4 septembre 2022

Message par JiPeheL »

Bonjour.

En raison de problèmes de santé, je n'ai pas pu participer cette année à la fête du club dont on peut voir le reportage sur le site :
http://modelesnautiquesstremois.e-monsi ... mbre-2022/

Le premier bateau dont on peut voir l'image sur ce reportage est encore en cours de construction dans le chantier naval et est là "à l'insu du plein gré" du constructeur... ;) :lol:

Vous aurez compris que ce bateau m'appartient et que c'est un clin d'œil qui m'est destiné. J'avais envoyé cette photo à Marc pour lui montrer comment j'occupais ma convalescence. En fait, ce bateau a une (très) longue histoire puisque le début de sa construction remonte à 1965. Un article était paru dans le MRB n°126 de septembre/octobre 1965 et j'en avais eu le "coup de foudre". À cette époque, pas d'ordinateur et j'avais redessiné les plans à l'échelle 1/12e sur papier calque avec la méthode des"petits carrés", à l'encre de Chine, et commencé la construction, mais d'autres priorités m'en ont fait remettre la terminaison à plus tard.

Il y a une paire d'années (confinement oblige), j'ai exhumé de la cave cette vielle coque qui, miraculeusement, était intacte malgré plus d'un demi siècle de stockage et elle est devenue ma "madeleine de Proust". C'est ce qui m'a décidé à reprendre la construction parmi d'autres projets. La motorisation prévue est d'époque, un Jacky n°5. L'électronique sera cependant plus actuelle. ;)

Il est possible que l'ESC fasse l'objet d'un article, car ce moteur fonctionne en 20 à 24 volts et il n'existe plus dans le commerce modéliste des contrôleurs prévus pour des tensions de cet ordre et je vais donc en concevoir un.

On trouve bien (et pour pas cher) des contrôleurs, pour vélos ou les trottinettes électriques, qui fonctionnent jusqu'à 36 ou 48 volts, mais ils sont gros, réglés par une tension entre 0 et 5 ou 10 V (potentiomètre ou capteur Hall) et n'ont pas de marche arrière sauf, pour certains, une possibilité d'inversion par un commutateur. Il est peut-être possible d'en "hacker" un en réécrivant le logiciel, mais le microcontrôleur est souvent une production "orientale" dont il est presque impossible de trouver les outils de développement (compilateur "C" ou même seulement assembleur). Il me semble que c'est plus économique en temps d'en concevoir un nouveau plutôt que d'en bricoler un, pas prévu pour ça.
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.
Répondre